Électrique. Ineos Grenadier aura un petit « frère »

Électrique.  Ineos Grenadier aura un petit "frère"

Le PDG d’Ineos Automotive, Jim Ratcliffe, confirme le développement d’un deuxième modèle électrique à batterie, plus petit, destiné au marché du travail.

Ineos Automotive entend lancer un deuxième modèle électrique, plus petit, basé sur une nouvelle plateforme, mais qui maintiendra les capacités de progression tout-terrain du Grenadier et sera destiné au marché du travail.

Le Grenadier a une image Land Rover Defender clairement inspirée, un modèle qui était (et continue d’être) disponible dans différents types de carrosserie. Tout indique qu’Ineos entend suivre la voie du constructeur de Solihull et développer sa version du Defender 90.

Ineos Grenadier pourrait avoir un "frère" électrique plus petit
Ineos Grenadier pourrait avoir un « frère » électrique plus petit

Le nouveau modèle sera construit sur la même chaîne de montage que l’usine de Hambach, en France, qu’Ineos a achetée à Daimler et où sont produites les versions passagers et commerciales du Grenadier. Cependant, la société n’a pas encore avancé de prévisions pour son introduction sur le marché.

Avec le Grenadier positionné comme un concurrent du Land Rover Defender 110, du Jeep Wrangler et du Mercedes-Benz Classe G, le nouveau produit devrait entrer dans le segment le plus rentable des 4×4 compacts, où des modèles tels que le Dacia Duster et le Suzuki Jimny, même s’il devra se distinguer par la ligne de traction électrique.

l’avenir est électrique

« Ce que nous examinons attentivement est une version plus petite et plus électrique de Grenadier », déclare Jim Ratcliffe lors d’une conversation avec l’intervieweur Mark Evans.

« Il faut faire face à l’avenir, qui va clairement être électrique en milieu urbain, mais même à la campagne, un agriculteur aura un véhicule électrique pour rouler sur les routes. »

Malgré le pari pour que le nouveau 4×4 compact passe par la technologie des batteries de traction, l’entreprise n’a pas abandonné les projets de véhicules à pile à combustible.

Ineos travaille en partenariat avec Hyundai, qui vend actuellement le Nexo FCEV et prévoit d’élargir l’offre commerciale dans les années à venir, sur le développement d’un Grenadier à hydrogène, avec la présentation du premier prototype prévu plus tard cette année.