Électrification en 2027. Alfa Romeo promet une nouveauté chaque année

Électrification en 2027. Alfa Romeo promet une nouveauté chaque année

Actuellement incluse dans le lot des marques primées du groupe Stellantis, Alfa Romeo vient de dévoiler sa stratégie pour les années à venir. Ce qui implique essentiellement le lancement d’un nouveau modèle, par an, jusqu’en 2027, date à laquelle elle deviendra une marque 100% électrique.

L’annonce a été faite par le nouveau PDG d’Alfa Romeo, Jean Philippe Imparato, dans des déclarations à l’agence de presse Reuters. Ajoutons que l’offensive, en termes de modèles, démarrera dès 2022, avec la présentation du SUV Tonale.

Soit dit en passant, et toujours à propos de ce nouveau SUV, Imparato a déclaré que le modèle sera officiellement présenté en mars 2022, également en raison des doutes du nouveau PDG d’Alfa Romeo, concernant les performances avancées du nouveau moteur hybride rechargeable.

L'Alfa Romeo Tonale est le premier modèle d'une offensive produit jusqu'à l'électrification complète d'Alfa Romeo
L’Alfa Romeo Tonale est le premier modèle d’une offensive produit jusqu’à l’électrification complète d’Alfa Romeo

Par ailleurs, le Tonale PHEV s’assume, désormais, comme une proposition particulièrement importante dans l’offensive de la marque, jusqu’en 2026 inclus. Depuis, avec l’entrée en 2027, confirme désormais Jean-Philippe Imparato, Alfa Romeo va devenir une marque 100% électrique.

Deux autres croisements en route

Quant à la stratégie en termes de modèles, le même responsable a déjà défendu la nécessité de renforcer l’offre, ce qui passera par l’introduction de deux nouveaux crossovers. Parmi lesquels, une proposition similaire à la Jeep Compass, en plus d’un autre modèle du genre, quoique plus petit.

A côté de ces nouveautés, la promesse d’un pari plus fort sur le marché nord-américain, même si et pour l’instant, aucune certitude sur les modèles à lancer. Il est pratiquement certain que, même en raison des caractéristiques de ce dernier, Tonale ne fera pas partie de l’offensive, contrairement, par exemple, au Stelvio.

Toujours à ce sujet, Imparato a révélé que le pari se fera, principalement, par le plaisir de conduire et pas tant par la technologie. Même parce que, a-t-il récemment condamné, il n’a pas l’intention de vendre « un iPad emballé dans une voiture ».