Uber, Pathao et Shohoz obtiennent le certificat BRTA

5

Trois grandes sociétés fournissant des services de covoiturage – Uber Bangladesh, Pathao et Shohoz – ont reçu des certificats d’enrôlement de la part de la Direction des transports routiers du Bangladesh (BRTA) pour exploiter leurs services dans le pays.

Pathao a obtenu le certificat mardi, alors qu'Uber et Shohoz l'ont obtenu hier, a déclaré Lokman Hossain Mollah, directeur (ingénierie) de BRTA.

«Nous leur avons déjà donné l’approbation sous réserve de la présentation de documents d’au moins 100 véhicules – une clause obligatoire. Comme ils ont pu le faire, ils ont reçu leurs certificats d’engagement », a-t-il déclaré au Daily Star hier.

Avec les trois sociétés, neuf sociétés ont déjà reçu le certificat.

Les six autres sociétés sont: Pickme Limited, Computer Network System Limited, Obhai Solution Ltd, Chaldal Ltd, Akash Technology Ltd et Segesta Ltd.

Trois autres sociétés – Ezzyr Technologies Ltd, Badi Limited et Akij Online Ltd – ont été approuvées mais n'ont pas pu imprimer les certificats d'engagement, car elles n'ont pas encore fourni les documents nécessaires d'au moins 100 véhicules, a déclaré un responsable de BRTA.

Selon les derniers documents partagés par quatre grandes entreprises avec BRTA, 22 000 véhicules circulent sous Pathao; 32 475 sous Shohoz; 20 637 sous Uber et 27 271 sous Obhai.

Conformément aux directives, à part les entreprises, chaque propriétaire de véhicule doit être enrôlé auprès de BRTA pour opérer dans le cadre de services de covoiturage.

Un responsable de la BRTA a indiqué qu’il remettait actuellement un «certificat d’engagement de véhicules» de 100 véhicules ainsi qu’un «certificat d’engagement de la société». Ils fourniront progressivement des certificats aux autres véhicules à la réception des applications en ligne.

BRTA a commencé à enregistrer des fournisseurs de services de covoiturage le 1 er juillet, environ 18 mois après la formulation de directives visant à réglementer le secteur en croissance.

Cependant, la disposition obligatoire pour obtenir la licence – la possibilité de composer le 999, le service d'assistance téléphonique national d'urgence intégré – est devenue facultative, la police n'étant pas prête à fournir le service.

Dans une déclaration à la presse, Hussain M. Elius, PDG et cofondateur de Pathao, a déclaré: «C’est un pas de plus dans notre mission de transformer des vies et notre quête d’un Bangladesh numérique.»

Ratul Ghosh, responsable de l'Inde de l'Est et du Bangladesh à Uber, a déclaré: «Nous continuerons à tirer parti des avantages du covoiturage pour transformer le paysage de la mobilité du pays."

«Notre licence au Bangladesh est le premier pas dans cette direction…», a-t-il ajouté dans un communiqué de presse.