jeudi, novembre 21, 2019
Accueil Economie La FDJ pourrait atteindre 3,8 milliards d’euros lors de son introduction en...

La FDJ pourrait atteindre 3,8 milliards d’euros lors de son introduction en bourse

29

Publié le

La FDJ pourrait atteindre 3,8 milliards d’euros lors de son introduction en bourse
Pixabay


(AOF) – La nouvelle était attendue depuis longtemps. La Française des Jeux (FDJ) a finalement fixé le prix de son introduction en bourse dans une fourchette de 16,50 à 19,90 euros par action pour les investisseurs institutionnels. La loterie nationale serait ainsi évaluée à 3,8 milliards de dollars. À l'issue de l'introduction en bourse, l'État verra sa participation passer de 72% à 20% du capital. Il restera le principal actionnaire à continuer de peser sur la gouvernance et les choix stratégiques du groupe.

Il aura également trois représentants au conseil d'administration de l'opérateur de jeux d'argent et de paris sportifs en ligne.

L’État pourra mobiliser près de 2 milliards d’euros grâce à cette opération, somme qui servira à alimenter un fonds pour l’innovation et à participer à la réduction de la dette du pays.

À l’entrée en bourse, jusqu’à un tiers des actions seront réservées à des particuliers. Ces derniers réserveront également une réduction de 2% sur le prix des actions, avec un seuil de souscription minimum de 200 euros et une action gratuite pour 10 actions achetées si elles sont conservées pendant 18 mois.

Reste à savoir si le succès populaire sera au rendez-vous. Les introductions en bourse de France Télécom (1997) et d’EDF (2005) ne sont pas restées dans l’histoire en tant qu’investissements avantageux pour les particuliers.

La FDJ tentera de les séduire avec une politique de dividende attrayante, dont l'objectif est de redistribuer 80% du résultat net d'ici 2020. La valeur aura également l'avantage d'être insensible aux cycles économiques. Au cours des 25 dernières années, les paris ont augmenté en moyenne de 5% par an et n'ont pas été affectés par la crise financière de 2008-2009.

Cette année, FDJ s'attend à enregistrer des paris d'environ 16,9 milliards d'euros, un chiffre d'affaires d'environ 1,9 milliard d'euros et un ebitda de 325 millions d'euros.

Le prix définitif des actions sera fixé le 20 novembre et la première cotation sur la place de Paris le 21 novembre.

Cette introduction en bourse se déroulera dans le contexte du feuilleton du Brexit, du ralentissement de la croissance mondiale et du conflit commercial sino-américain.

©
AOF

Les informations AOF reproduites sur Capital.fr sont extraites du service d’information AOF.
Ces informations sont protégées par les droits de propriété intellectuelle détenus par OPTION FINANCE SAS, éditeur du service d'information sur les transactions en temps réel AOF, et ses contributeurs.
Par conséquent, toute reproduction, copie, duplication, modification, transfert, rediffusion, traduction, exploitation commerciale ou non, la création de lien hypertexte ou la réutilisation de quelque manière que ce soit de ces informations sont soumises à l'accord préalable et écrit d'OPTION FINANCE SAS et de ses contributeurs.
AOF peut être contacté à l'adresse suivante aof@optionfinance.fr
OPTION FINANCE SAS collecte ses données auprès des sources qu’il considère les plus sûres. Cependant, sous réserve de sa faute lourde, OPTION FINANCES SAS et ses contributeurs ne garantissent pas l'absence d'erreur et de défauts, même cachés, ni l'intégralité ou le non-respect d'un quelconque usage de ces données et OPTION FINANCE SAS ou l'un de ses contributeurs, et ne peut être tenu responsable des retards ou des interruptions pouvant en affecter l'accès.
L'utilisateur du service OPTION FINANCE SAS utilisera les données de l'AOF à ses risques et périls et devra dégager OPTION FINANCE SAS et ses contributeurs de toute réclamation résultant de cette utilisation.