Entrez "client mystère", le président de l'ADP critique l'attente à Roissy

21

Augustin de Romanet a voyagé samedi 9 novembre dans le hall d'arrivée 2E Air France, le premier aéroport français. Il a trouvé "incrédule" jusqu'à 90 minutes d'attente.

Selon AirHelp, l'aéroport de Roissy est le moins fiable en France.
Selon AirHelp, l'aéroport de Roissy est le moins fiable en France. AFP PHOTO

"Inacceptable". C’est en ces termes que Augustin de Romanet, président d’Aéroports de Paris (ADP), a décrit le temps d’attente de l’un des halls de l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle. Venez samedi matin le 9 novembre dans"Client mystérieuxVers 7 heures du matin, il s’est rendu aux arrivées du hall 2E d’Air France. "Je trouve ça incrédule qu'il y ait 90 minutes d'attente aux arrivées", Il a réagi dans un tweet à ses près de 10 000 abonnés.

"Je ne peux pas dire aux passagers que je partage leur désarroi", Également écrit le patron de ADP. Il assure que le groupe"continue de se mobiliserPour répondre à ça. Son message a provoqué de nombreuses réactions d'internautes et de passagers à l'aéroport. "Cela dure depuis des années»,«un classique à cette époque" ou, "pas dans les grands aéroports internationauxPeut-on lire en particulier?

Après ces nombreuses réactions, le patron d'ADP était justifié dans deux autres tweets. "Je reçois tous les jours, par SMS, l'enregistrement du temps d'attente de chaque terminal d'Orly et de CDG. C’est bien parce que j’ai configuré la surveillance la plus proche à laquelle j’ai envoyé le message d’alarme.Il a discuté.

Dans une classement dévoilé en plein étéLe spécialiste du droit des passagers d’AirHelp a également alarmé le retard des aéroports français, dont Roissy-Charles-de-Gaulle. Selon AirHelp, sur un total de 108 400 vols réguliers prévus entre le 1er janvier et le 30 juin de cette année à Roissy, près d'un sur quatre a été perturbé (plus de 15 minutes de retard) et 730 ont été annulés. Des chiffres qui en font l'aéroport le moins fiable de France, malgré une amélioration sur un an (l'année 2018 avait toutefois été perturbée par des grèves chez Air France).

Voir aussi: Référendum ADP: la droite ridiculise-t-elle?