Réponse mondiale au coronavirus: l’UE lance un appel aux dons à l’échelle du monde

L’Union européenne s’associe à des partenaires mondiaux pour lancer un appel aux dons – la Réponse mondiale au coronavirus – qui débutera le 4 mai 2020.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) et des acteurs mondiaux du domaine de la santé ont lancé un appel conjoint à l’action en vue de mettre en place un accès rapide et équitable à des tests de dépistage, des traitements et des vaccins contre le coronavirus, qui présentent toutes les qualités requises en termes de sécurité, de qualité, d’efficacité et de coût.
Afin de lever des fonds pour soutenir cette entreprise, l’Union européenne et ses partenaires organiseront un marathon mondial des donateurs. Les pays et les organisations du monde entier sont invités à effectuer des promesses de dons pour parvenir à l’objectif de 7,5 milliards d’euros de financement initial.
Mme von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a déclaré: «Nous devons amener le monde, ses dirigeants et les citoyens à s’unir contre le coronavirus. Dans 10 jours exactement, nous lancerons un appel mondial aux dons. Un véritable marathon. Car pour vaincre le coronavirus, il faut une réponse mondiale et mener sur de nombreux fronts des actions qui s’inscrivent dans la durée. Nous devons développer un vaccin, le produire et le distribuer partout dans le monde. Et nous devons faire en sorte que son prix soit abordable.»

Les chercheurs et les innovateurs du monde entier travaillent sans relâche pour trouver des solutions afin de sauver des vies et protéger notre santé. À partir du 4 mai, la Commission enregistrera les promesses de dons des pays et des fondations privées. Ce jour-là, la Commission annoncera également les prochaines étapes d’une campagne mondiale, qui visera à reconstituer en permanence les fonds disponibles.
La Commission invite également les gouvernements, les chefs d’entreprise, les personnalités, les philanthropes, les artistes et les citoyens à faire connaître cet appel mondial aux dons. Les fonds recueillis auront trois destinations: les tests de dépistage, les traitements et les vaccins.
Le compte à rebours avant le lancement de ce marathon débute aujourd’hui, premier jour de la Semaine mondiale de la vaccination 2020 organisée par les Nations unies, dont le thème, cette année, est #VaccinesWorkforAll, et qui portera sur la manière dont les vaccins, ainsi que les personnes qui les développent, celles qui les administrent et celles qui les reçoivent, permettent de protéger la santé de tous, partout dans le monde.

Contexte
Le 26 mars, lors d’une réunion extraordinaire sur la pandémie de coronavirus, le G20 a convenu de mettre en place une initiative mondiale sur la préparation et la réaction aux pandémies afin de servir «de plateforme globale, efficace et permanente de financement et de coordination pour accélérer l’élaboration et la fourniture de vaccins, d’outils de diagnostic et de traitements.».
Le 24 avril, l’OMS et un groupe initial d’acteurs mondiaux du secteur de la santé ont lancé une collaboration mondiale historique visant à accélérer le développement et la production de nouvelles technologies médicales essentielles contre la COVID-19 et à assurer, dans le monde entier, un accès équitable à celles-ci. Ce groupe comprend la fondation Bill et Melinda Gates (BMGF), la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), l’Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination (GAVI), le Fonds mondial, UNITAID, le Wellcome Trust et la Banque mondiale. Ensemble, ils se sont engagés en faveur de l’objectif commun d’un accès équitable, pour tous, dans le monde entier, à des outils innovants pour lutter contre la pandémie de COVID-19. L’appel conjoint à l’action peut être consulté ici.
Pour répondre à cet appel conjoint des acteurs de la santé, l’UE s’associe à la France, à l’Allemagne, au Royaume-Uni, à la Norvège et à l’Arabie saoudite pour accueillir une conférence d’appel aux dons. Elle donne ainsi suite à l’annonce faite le 15 avril par la présidente von der Leyen, qui avait déclaré que la Commission organiserait une conférence internationale en ligne d’appel aux dons pour financer le développement d’un vaccin contre la COVID-19.
Parallèlement, la Commission engage des centaines de millions d’euros dans des actions de recherche et d’innovation pour mettre au point des vaccins, de nouveaux traitements, des tests de diagnostic et des dispositifs médicaux afin d’empêcher la propagation du coronavirus

Pour en savoir plus sur cette initiative et comment y participer, rendez-vous sur le site web consacré à la Réponse mondiale au coronavirus: europa.eu/global-response