DS7 Crossback E-Tense 4×4: l'électrification sur mesure

27

VERDICT CHRONO

La DS7 Crossback E-Tense 4×4, une nouvelle marque de luxe haut de gamme française, a plusieurs cordes à son arc: elle est électrique tous les jours (30 à 50 km) par défaut pour une conduite à zéro émission (et à consommation zéro). À 140 km / h, il se démarque également grâce à la puissance combinée de son groupe motopropulseur hybride rechargeable de 300 chevaux, et encore plus confortable sur sol glissant grâce à ses quatre roues motrices.

LE PROJET

DS7 Crossback E-Tense 4×4

© NC / DS

DS ouvre la voie à l'électrification pour PSA. Indispensable pour réduire ses émissions de CO2 et répondre ainsi aux objectifs imposés par l'Union européenne, cette tendance se décline de deux manières dans la gamme DS, avec des chaînes de traction 100% électriques pour la plate-forme CMP utilisée par la DS3 Crossback E-Tense, et des batteries rechargeables. hybride pour l’EMP2 du DS7 Crossback E-Tense. La particularité de PSA réside dans l'utilisation de plates-formes multi-énergies permettant d'assembler ces versions électrifiées sur les mêmes axes que leurs équivalents thermiques, à Poissy pour la DS3, à Mulhouse pour la DS7. Cette approche permet aux différentes marques du groupe PSA de s’adapter à une demande encore difficile à prévoir pour ces technologies, sans compromettre la productivité de l’outil industriel.

CE QUI CHANGE

L’E-Tense se distingue du DS7 Crossback 225 BVA8 thermal par l’intégration d’une batterie lithium-ion sous son siège arrière – qui réduit la capacité du réservoir de 62 à 43 litres d’essence – et de deux machines électriques, une dans la 8 vitesse automatique à l'avant, l'autre sur l'essieu arrière.

DS7 Crossback E-Tense 4×4

© DS

Le 4 cylindres 1.6 essence turbo voit sa puissance chuter de 225 à 200 ch par rapport à la version strictement thermique car il doit partager la capacité de refroidissement offerte par la face avant de la DS7 avec les radiateurs des moteurs électriques, leur électronique et leurs tambours. Ce dernier a une capacité totale de 13,2 kWh (10 kWh utiles) permettant une autonomie électrique officielle de 58 km (cycle de certification WLTP) et peut développer jusqu'à 90 kW (122 ch) pour une vitesse de pointe 100% électrique de 135 km / h. En mode hybride, la puissance maximale combinée des moteurs à essence et électriques peut atteindre 300 ch. Une cavalerie répartie, soit sur 4 roues jusqu’à 140 km / h, soit uniquement sur les roues avant supérieures, lorsque le moteur électrique arrière (aimant permanent synchrone) est débrayé de manière à ne pas le forcer à dépasser sa vitesse maximale de 14 000 tr / min. .

L'E-Tense est livré en standard avec un chargeur d'une puissance maximale de 7,4 kW (230V AC 230A) pour tirer le meilleur parti de la WallBox offerte par DS (500 euros sans installation) qui permet une recharge complète en 2 heures. Sur une prise domestique (8A), il faut 7h30.

VIE À BORD

DS7 Crossback E-Tense 4×4

© William CROZES / DS

L'objectif de la marque DS d'incarner le "luxe français" est de payer le prix de la qualité de fabrication. Le DS7 Crossback élève effectivement les références du segment en termes de qualité des matériaux et intègre en série un équipement plus généreux que celui de ses concurrents haut de gamme.

DS7 Crossback E-Tense 4×4

© DS

L'habitabilité ne change pas par rapport à la version thermique. D'autre part, l'intégration du moteur électrique arrière empiète sur le volume situé sous le plancher du coffre, empêchant ainsi le passage de l'installation d'une roue de plaquette remplacée par un kit anti-crevaison. De même, la batterie sous le siège de la banquette arrière ne lui permet pas de s'abaisser lorsque les dossiers sont pliés, et d'obtenir ainsi un plancher plat dans ce cas.

AVIS DE POINT AUTOMATIQUE

DS7 Crossback E-Tense 4×4

© LAURENT NIVALLE / DS

N'oubliez pas que l'achat d'un hybride plug-in est logique en termes d'énergie s'il peut être rechargé régulièrement, à la maison et / ou au travail. Une fois que cette condition de précharge est remplie, le DS7 Crossback E-Tense démarre par défaut en mode électrique, indiqué par une diode bleue placée sous le rétroviseur central pour être visible de l'extérieur. Suffisamment pour permettre aux forces de l'ordre de contrôler visuellement que le véhicule fonctionne bien en mode électrique, ce qui pourrait bientôt être utile pour accéder aux centres-villes ne permettant que des modèles à zéro émission et constituer une motivation supplémentaire pour recharger sa batterie.

DS7 Crossback E-Tense 4×4

© DS

Il serait d'autant plus faux de nier que la conduite 100% électrique de la DS7 est plutôt dynamique. L’imposant SUV se comporte alors comme une propulsion plutôt agile et bruyante de 109 chevaux, qui n’a aucune difficulté à s’intégrer dans la circulation et se monte à la vitesse de la route grâce à une vitesse de pointe de 135 km / h (ou plutôt de 140 km / h en réalité). L'autonomie zéro émission annoncée est de 58 km en cycle WLTP. En pratique, et surtout si le parcours comprend une petite route ou une autoroute, il est plus raisonnable de compter 30 à 45 km. Comme nous l’avons vu, la DS7 peut même utiliser ses quatre roues motrices en mode 100% électrique pour s’exercer aux routes creuses, même boueuses et glissantes. Une évolution silencieuse ici encore très agréable qui permet par exemple de parcourir la campagne sans déranger les habitants ou la faune locale.

DS7 Crossback E-Tense 4×4

© DS

Au-delà de l'autonomie permise par la batterie, ou lorsque la demande de puissance dépasse celle pouvant être développée par celle-ci (109 ch), la DS7 Crossback E-Tense se transforme en hybride, c'est-à-dire qu'il combine une propulsion électrique (roues arrière) et traction thermique (roues avant). Enfin jusqu'à 140 km / h, car au-dessus de la DS7 devient deux roues motrices (celles de l'avant), ce qui ne l'empêche pas de continuer à avoir 300 ch en combinant les puissances du 4 cylindres essence et du moteur électrique intégré dans la boîte automatique à 8 vitesses, à la place du convertisseur hydraulique. Les accélérations sont alors assez bonnes avec un 0 à 100 km / h en moins de 6 secondes, malgré un surpoids de 400 kg par rapport à la version thermique de 225 ch. En revanche, logiquement, la consommation augmente rapidement lorsque la batterie est déchargée, pour se stabiliser entre 7 et 9 l / 100 km selon le style de conduite adopté.

DS7 Crossback E-Tense 4×4

© DS

Le confort est très bon, même si l’amortissement contrôlé par une caméra utilisée pour détecter les bosses est plus efficace pour absorber les grosses vagues que sur les petits saignements. Le comportement favorise logiquement la stabilité et la facilité de conduite. Il convient toutefois de noter que le système de freinage "par fil" a une pédale au toucher manquant de naturel, avec une longue durée parfois due à la priorité donnée à une régénération maximale de la batterie. Rien de très gênant cependant, d'autant plus que le phénomène peut être réduit en utilisant le mode "B" (pour "frein") de la boîte de vitesses, générant un frein moteur régénératif plus prononcé dès que l'on enlève le pied de l'accélérateur à pédale, et sans la nécessité d'appliquer une pression sur la pédale de frein. Ce mode convient particulièrement bien à un itinéraire urbain ou à une route sinueuse.

DS7 Crossback E-Tense 4×4

© NC / DS

PLUS

Polyvalence: électrique au quotidien, hybride au-delà

Rapport performance / sobriété

Suspension confortable

Matériel fourni et sophistiqué

LES MOINS

Pas de roue de secours

Toucher de pédale de frein peu naturel

Réservoir plus petit et donc autonomie réduite

Sous le capot du 4×7 DS7 Crossback E-Tense:

Moteurs: 4 cylindres turbo essence + 2 machines électriques

Thermique

Capacité du cylindre: 1 598 cm3

Puissance: 200 ch à 6 000 tr / min.

Couple: 300 Nm à 3 000 tr / min.

Électrique

Batterie de 13,2 kWh développant 90 kW (122 ch)

Autonomie d'émission zéro WLTP: 58 km

Puissance cumulée: 300 ch

Couples cumulatifs: 520 Nm en 4×4, 320 Nm en 4×2

Transmission: 4 roues (jusqu'à 140 km / h), roues avant uniquement au-dessus.

Boîte: automatique à 8 vitesses

Dimensions L xlxh: 4 570 x 1 910 x 1 620 mm

Coffre-fort: 555 – 1175 l

0 à 100 km / h: 5,9 s

Vitesse: 135 km / h en mode électrique, 235 km / h en mode hybride

Consommation: 1,3 l / 100 km (cycle WLTP)

CO2: 30 g / km, pas de pénalité, pas de TV

Poids: 1 825 kg (6,1 kg / ch)

Prix: à partir de 54 555 euros (Business)