D’ici 2035, l’Europe aura besoin de 65 millions de chargeurs électriques

D'ici 2035, l'Europe aura besoin de 65 millions de chargeurs électriques

Avec l’augmentation exponentielle du nombre de voitures électriques sur les routes, l’Europe aura besoin de 65 millions de chargeurs d’ici 12 ans. La plupart seront résidentiels, mais un plan ambitieux d’installation de bornes de recharge publiques sera également nécessaire.

Selon une étude réalisée par Ernst&Young, ainsi que par l’association européenne du secteur de l’électricité, Eurelectric, 130 millions circuleront voiture électrique sur les routes européennes en 2035. Ce nombre représente un pas de géant par rapport à la réalité actuelle, qui nécessitera également un grand nombre de bornes de recharge.

La même étude prédit que 65 millions de chargeurs seront nécessaires pour ces voitures, camions et bus. De ce nombre, 85% seront des infrastructures de recharge de type résidentiel.

La recharge résidentielle est l'un des domaines nécessitant davantage d'investissements
La recharge résidentielle est l’un des domaines nécessitant davantage d’investissements

Le plus grand défi pour l’Europe, selon Automotive News, qui publie l’étude, sera d’étendre un réseau de plus de 9 millions de bornes de recharge le long des routes, des bureaux et des stations de recharge de la flotte. La tâche est d’autant plus difficile qu’à ce jour, il n’y a que 445 000 bornes de recharge Publique installé en Europe.

« Il nous a fallu 10 ans pour installer 400 000 chargeurs », explique Serge Colle, directeur de l’énergie et des ressources mondiales chez Ernst&Young. Ajoutant que, pour atteindre 9 millions d’ici 2035, devra « installer 500 000 [pontos de carregamento] chaque annéed’ici 2030 ».

Entre 2030 et 2035, le rythme d’installation des nouveaux chargeurs devrait augmenter d’un million par an.

La société co-responsable de l’étude estime que cette opération massive coûtera 62 milliards de dollars (54,8 milliards d’euros), une valeur, même si, derrière le 63,64 milliards d’euros nécessaire pour installer 56 millions de bornes de recharge résidentielles.

cSelon l'étude Young&Rubicon et Eurelectric, l'Europe a besoin de 65 millions de chargeurs
Selon l’étude Young&Rubicon et Eurelectric, l’Europe a besoin de 65 millions de chargeurs

Malgré tout, Kristian Ruby, secrétaire général d’Eurelectric, argumente qu’il vaut mieux installer plus et avoir cette marge de sécurité, que « d’attendre et de s’apercevoir, trop tard, que le nombre de chargeurs n’est pas suffisant ».

Gestion de la consommation d’énergie

En plus de coordonner l’installation de millions de bornes de recharge, le secteur électrique européen devra gérer une charge plus importante sur le réseau électrique. Car, non seulement il faudra prévoir une recharge ultra-rapide dans les stations-service d’autoroute, mais il faudra aussi maîtriser l’augmentation de la consommation aux heures de pointeselon les estimations d’Ernst&Young.

La surcharge du réseau électrique, prévisible avec 130 millions de VE circulant sur les routes européennes, est l'une des préoccupations de cette étude.
La surcharge du réseau électrique, prévisible avec 130 millions de voitures électriques circulant sur les routes européennes, est l’une des préoccupations de cette étude.

Pour surmonter ces pics de demande, notamment au retour des chauffeurs, il faudra installer systèmes de stockage d’énergie (solaire ou non) aux bornes de recharge.

D’autres mesures possibles seront l’offre d’incitations à ceux qui chargent à d’autres moments (pendant les heures creuses, par exemple), ou encore la possibilité de fournir l’énergie de la batterie de la voiture électrique au réseausi cela convient.