Destiné à 2023. Dodge présente sa future première muscle car électrique

Destiné à 2023. Dodge présente sa future première muscle car électrique

Eux aussi sont obligés d’adapter, ou de mourir, l’emblématique muscle cars Les Américains entament leur transition vers une mobilité moins polluante. Etant donné que le premier pas vient d’être franchi par Dodge, qui a présenté, ce matin, sa première muscle car… électrique. Bien et pour l’instant, sous la forme d’un concept.

Nommé Dodge Charger Daytona SRT Concept, la vérité est que, en s’appuyant sur les lignes maintenant dévoilées, le premier prototype muscle car du fabricant à Auburn Hills, Michigan, USA, ne devrait pas être loin de ce que sera la version de production finale. Aussi parce que, selon l’actualité, l’objectif est de faire connaître le modèle de production dès 2023.

Quant au concept lui-même, dont la présentation a eu lieu – bien sûr… – lors de l’événement annuel de la marque américaine, la Dodge Speed ​​Week, à Pontiac, dans le Michigan, il se démarque, d’emblée, pour faire ses débuts avec un nouveau train de force , que le fabricant appelait « Banshee ». Et cela, garantit la marque, atteint un nouveau sommet en termes de puissance, éclipsant, même, les véritables « concentrés de puissance » comme c’est le cas des blocs de combustion HEMI, Hellcat et Redeye.

Même sans révéler de valeurs, Dodge garantit que la future Charger électrique Daytona SRT atteindra un nouveau sommet de puissance et de performances
Même sans révéler de valeurs, Dodge garantit que la future Charger électrique Daytona SRT atteindra un nouveau sommet de puissance et de performances

Cependant, malgré toutes ces promesses, il n’en est pas moins vrai que Dodge a fini par ne pas dévoiler la puissance exacte de ce nouveau système de propulsion 100 % électrique, affirmant seulement qu’il s’agit d’un système 800V, capable d’offrir des performances supérieures au moteur SRT Hellcat. S’annonçant comme le meilleur dans toutes les métriques, c’est aussi dû au fait qu’il a quatre roues motrices.

Parmi les nouveautés également, la présence d’une nouvelle transmission que Dodge qualifie de multi-vitesses et qu’elle nomme ‘eRupt’, ainsi qu’une fonction ‘PowerShot’ qui fait monter encore plus la puissance, pour une véritable et rapide explosion en accélération. .

L’importance du son

Et parce qu’un muscle car pas de son, pas un muscle carla marque nord-américaine a également développé ce qu’elle appelle le système d’échappement « Fratzonic Chambered », capable de produire un rugissement allant jusqu’à 126 décibels, c’est-à-dire égal à celui du SRT Hellcat.

En plus d'une sonorité (fictive) similaire à celle de la combustion SRT Hellcat, la future muscle car de Dodge inaugure également des solutions aérodynamiques innovantes, comme le R-Wing, à l'avant et à l'arrière.
En plus d’une sonorité (fictive) similaire à celle de la combustion SRT Hellcat, la future muscle car de Dodge inaugure également des solutions aérodynamiques innovantes, comme le R-Wing, à l’avant et à l’arrière.

Un système que, bien qu’encore en attente d’enregistrement de brevet, la marque dévoile se compose d’un amplificateur et d’une chambre d’accord situés à l’arrière du véhicule, capables de fournir un son viscéral de type ‘Dark Matter’.

Et l’esthétique n’est pas en reste !

Enfin, côté esthétique, un look qui s’annonce non moins impressionnant, d’emblée, tant il cherche à perdurer et à rendre hommage, dans ses lignes, au design de la première Charger Daytona.

Parmi les aspects les plus importants du design, une façade qui met en valeur l’éclairage autour de la calandre, sur laquelle non seulement l’optique est conservée, mais aussi l’emblème ‘Fratzog’, également illuminé, qui a été utilisé pour la première fois, en les Dodges des années 60 et 70 du siècle dernier.

La Dodge Charger Daytona SRT Concept récupère le badge « Fratzog » des années 60 et 70 Dodge
La Dodge Charger Daytona SRT Concept récupère le badge « Fratzog » des années 60 et 70 Dodge

Toujours dans la section avant et déjà en train de penser à l’aérodynamisme, une nouveauté appelée ‘R-Wing’ et qui vise à faire passer le vent à travers l’ouverture avant de la voiture, comme moyen d’augmenter l’appui aérodynamique.

Passons à l’habitacle, un intérieur non moins saisissant, avec la Dodge Charger Daytona SRT Concept ne renonçant pas, d’emblée, aux écrans numériques, à commencer par une solution généreuse faisant partie du système d’infodivertissement, avec 12,3 pouces. Et auquel s’ajoute, encore, une planche de bord de 16 pouces (!), en plus d’un Head-Up Display non moins impressionnant, en termes de dimensions.

A l’intérieur également, un éclairage d’ambiance résolument sportif, avec des sièges avant et arrière assortis aux dossiers en fibre de carbone, ainsi qu’un volant coupé en haut et en bas. Étant donné que le joystick de la boîte de vitesses fait également référence au muscle cars classiques.

Avec un intérieur "must be sporty", la Dodge Charger Daytona SRT Concept ne manque pas de miser sur les écrans...
Avec un intérieur « must have sportif », la Dodge Charger Daytona SRT Concept ne manque pas de miser sur les écrans…

Enfin, et bien qu’inhabituel dans les modèles de ce genre, un toit vitré panoramique, cherche à offrir une ambiance unique dans un habitacle pas comme les autres. Mais s’explique aussi par le fait qu’il s’agit (encore) d’un concept

Pour 2023… comme année modèle 2024

Bien que Dodge n’ait rien confirmé sur cet aspect, la news publiée entre-temps indique que cette Dodge Charger Daytona SRT Concept pourrait donner lieu à une version finale de production, dès 2023. Bien qu’en termes commerciaux, présentée comme une Année modèle (MY) 2024

Présenté dans une configuration intérieure 2+2, le nouveau concept Dodge propose quatre sièges individuels inspirés des sièges baquets de course, mais garantis plus confortables.
Présenté dans une configuration intérieure 2+2, le nouveau concept Dodge propose quatre sièges individuels inspirés des sièges baquets de course, mais garantis plus confortables.