Des routes vers le ciel. AIR4 est la Renault 4L de la mobilité du futur

Des routes vers le ciel.  AIR4 est la Renault 4L de la mobilité du futur

Sorte de point de rencontre entre le passé et le présent, Renault vient de dévoiler son dernier concept, développé en collaboration avec le centre de design spécialisé dans la mobilité, TheArsenale – l’AIR4. Les similitudes avec l’emblématique Renault 4L ne sont pas un hasard…

voiture d’exposition sans aucune ambition de corréler avec la réalité – malheureusement !… -, AIR4 apparaît, oui, comme un grand adieu aux célébrations du 60e anniversaire de la Renault 4. Modèle dont, encore aujourd’hui, beaucoup se souviennent de ceux qui ont eu l’occasion de vivre avec l’une des plus de huit millions d’unités produites sur une période de plus de 30 ans.

Commercialisé, au cours de son existence, sur plus de 100 marchés à travers le monde, le Renault 4 reçoit désormais sa réinterprétation la plus futuriste. Et en l’occurrence, déjà assez éloignée de la voiture « blue-jeans » – comme l’appelait l’ancien président du groupe Renault Pierre Dreyfus… – produite entre 1961 et 1992, et qui allait devenir à terme une véritable icône. Non seulement de Renault, mais aussi de l’industrie automobile elle-même.

Avez-vous déjà imaginé que le 4L pouvait voler?....
Avez-vous déjà imaginé que le 4L pouvait voler?….

Dans cette conception, développé conjointement par la marque pastille et le centre de design TheArsenale, la suppression des roues et leur remplacement par des hélices bipales aux extrémités des bras ressort. Dans ce cas, pour annoncer le « décollage » d’un véhicule qui, bien qu’ayant les mêmes dimensions et lignes que le modèle d’origine, diffère en ce qu’il est entièrement en fibre de carbone, avec une rigidité accrue, comme moyen de soutenir l’impulsion et l’élévation. Aussi parce que le modèle n’a cessé d’être soumis à des tests dans le monde réel.

« Après un an de fête, nous voulions créer quelque chose de non conventionnel pour clôturer le 60e anniversaire de 4L», souligne le Directeur Marketing Mondial de la Marque Renault, Arnaud Belloni. Rappelant cela, « cette collaboration avec TheArsenale est venue naturellement. Le prototype de voiture volante AIR4 est encore à voir et un aperçu de ce à quoi cette icône pourrait ressembler dans 60 ans.« .

Par « routes » à 700 m d’altitude

Sur le plan technique, l’AIR4, dont le châssis prend place au milieu du châssis où se trouvent également les rotors, tandis que le le conducteur accède à la cabine du véhicule en soulevant la coque Renault 4 repensée, articulée dans la zone avant, obtiendra l’énergie nécessaire pour voyager à partir de batteries lithium-polymère de 22 000 mAh, qui génèrent une puissance totale de 90 000 mAh.

La nouvelle Renault 4L ne circule pas ;  mouche!
La nouvelle Renault 4L ne circule pas ; mouche!

Grâce à son système de propulsion, l’AIR4 annonce une vitesse horizontale maximale de 26m/s, avec une inclinaison de 45° pendant les vols, et une inclinaison maximale jusqu’à 70°. Il peut voler jusqu’à 700 mètres d’altitude, avec une vitesse de décollage de 14 m/s, limitée à 4 m/s pour des raisons de sécurité, et une vitesse d’atterrissage de 3 m/s.

Enfin, l’AIR4 offre une poussée vectorielle maximale de 380 kg, soit 95 kg par hélice.

Enfin, il suffit de mentionner que Ce véhicule est le premier produit de la division « Road To Air » de TheArsenale., qui prédit que le futur réseau de transport est au paradis.

Exposé à Paris

Cependant, après la présentation qui s’est tenue ce vendredi 26 novembre, le AIR4 sera présenté au public à l’Atelier Renault, au cœur des Champs Elysées à Paris, France, ainsi que d’autres versions historiques de la Renault 4.

Une icône de l'industrie automobile - la Renault 4L
Une icône de l’industrie automobile – la Renault 4L

Dès 2022, AIR4 atteindra le sol américain, plus précisément à Miami puis à New York. Tout cela, avant un petit voyage à Macao.