Des images montrent une Tesla en train de terminer une Honda à 136 mi / h bien après le désengagement du pilote automatique en raison d’un avertissement de collision avant

21

La caméra avant embarquée d’une Tesla a capturé le moment où l’EV a récemment mis fin à une Honda Civic sur l’autoroute CA-24 près de Lafayette, en Californie.

Les vidéos ont été partagées sur Twitter par un hacker et un chercheur en sécurité renommés. GreenTheOnly, qui est censé l’avoir reçu d’un chantier de récupération où cette Tesla était assise.

Les images standard de l’avant de la Tesla le montrent en train de dévaler l’une des voies centrales de l’autoroute. Selon le clip séparé qui superpose les différentes visualisations semi-autonomes de la Tesla sur la vidéo, il est révélé que le différentiel de vitesse entre les deux voitures au moment de la collision arrière était choquant de 101 km / h. Les données de la boîte noire de la Tesla confirment qu’elle roulait à 219,7 km / h (136,55 mi / h) au moment de l’impact.

Regardez aussi: Tesla Model S sur le pilote automatique s’écrase dans la voiture de police Dodge, le conducteur admet regarder un film

La vidéo s’arrête presque immédiatement après que la Civic a été frappée par derrière, il est donc difficile de savoir combien de dégâts ont été causés aux deux voitures, même si nous supposons qu’ils ont dû être totalisés.

GreenTheOnly note que le pilote automatique s’est désengagé environ 40 secondes avant l’accident et que le carillon d’avertissement de collision avant a été déclenché.

On ne sait pas pourquoi le conducteur de la Tesla a continué à accélérer après la désactivation du pilote automatique, l’avertissement de collision avant les a alarmés et ils n’ont toujours pas tenté de freiner ou de s’écarter du chemin de la Honda plus lente. L’explication la plus probable est que le conducteur était distrait mais même quand même, cela n’explique pas pourquoi il conduisait si vite.

Dans des incidents comme celui-ci, il serait, vous savez, utile de contacter un représentant de Tesla pour un commentaire, mais comme le note Jalopnik, le constructeur automobile californien ne voit pas du tout la nécessité d’avoir un service de presse.



Source