Les attentes des consommateurs en matière d’assurance numérique ont considérablement augmenté depuis le début de la pandémie de COVID-19, rendant la transformation numérique de l’industrie plus urgente, selon une nouvelle étude.

Le virus et les mesures de distanciation sociale mis en place ont incité les gens à rechercher des protections en souscrivant un plan d’assurance. Et cela oblige désormais les compagnies d’assurance à optimiser leurs services en ligne pour mieux répondre aux besoins des consommateurs, a déclaré ZhongAn Online P&C Insurance.

Au cours de la période épidémique, la demande de consultations en ligne sur les virus et la gestion de la santé a connu une croissance explosive. Les données montrent que les thèmes de prévention et de contrôle des épidémies sur certaines plateformes médicales Internet ont enregistré 1,8 milliard de vues.

Partout dans l’industrie à travers le monde, la pression de paiement sur l’assurance contre les interruptions d’activité et l’assurance annulation d’événement a augmenté, tandis que l’assurance maladie a pris de l’ampleur.

En février, la Chine a vu les primes d’assurance individuelle accumulées augmenter de seulement 2% sur un an, tandis que les revenus de primes cumulés de l’assurance maladie ont grimpé de 22% par rapport à il y a un an.

De plus en plus d’assureurs ont poursuivi la numérisation ces dernières années, et la contribution à cet effort augmente.

Selon une récente enquête de Celent, 67% des directeurs informatiques des grandes compagnies d’assurance ont déclaré qu’ils avaient commencé à ajuster et à augmenter leur budget pour le segment informatique après l’épidémie.

Fait intéressant, l’épidémie a accéléré l’investissement des opérateurs dans la numérisation. Le portail en libre-service, le système interactif de réponse en temps réel, les applications mobiles pour le service de police et le règlement des sinistres et les technologies de centre d’appels de classe mondiale sont devenus le centre de la concurrence entre les compagnies d’assurance pendant l’épidémie, a noté ZhongAn Online.

En outre, les applications telles que l’inspection virtuelle, la réclamation indépendante, la détermination des dommages fondée sur l’intelligence artificielle et le tribunal virtuel de règlement des différends sont également très appréciées par les acteurs de l’industrie à l’étranger.