Coronavirus : Zurich: clair après un soupçon de coronavirus sur un vol suisse

35

Un membre d'équipage a suspecté le virus Corona à bord d'un Airbus A330 en provenance de Suisse. La compagnie aérienne a donné son feu vert en début d'après-midi.

La semaine dernière, il y avait un cas suspect de coronavirus à bord d'un jet Lufthansa; lundi 3 février, la filiale suisse a également été capturée. Vers midi, la compagnie aérienne suisse a annoncé sur Twitter: "Le vol suisse LX15 de New York à Zurich fait état d'une suspicion d'infection par un coronavirus." Le vol est venu de l'aéroport de New York JFK.

Swiss a écrit qu'un membre d'équipage était soupçonné d'avoir une infection à coronavirus et qu'il était maintenant isolé et emmené à l'hôpital pour des examens. La personne concernée s'est retirée du service et n'a rendu aucun service.

Les soupçons ne sont pas confirmés

Tout est clair en début d'après-midi: "Après un membre d'équipage de cabine soupçonné d'avoir un coronavirus, aucune infection par le virus n'a été trouvée après des clarifications médicales à l'hôpital universitaire de Zurich", a déclaré Swiss. Auparavant, on soupçonnait le membre d'équipage d'avoir été infecté lors d'une rotation à Shanghai la semaine précédente.

Les passagers qui se trouvaient à proximité immédiate du membre d'équipage concerné ont également été examinés médicalement. Le vol LX15 – en partage de code avec United Airlines également UA 9715 – a atterri à Zurich à 10 h 24. L'Airbus A330 immatriculé HB-JHG, y compris le membre d'équipage éventuellement malade, avait à bord 121 passagers et 13 membres d'équipage. L'aéroport de Zurich a mis en œuvre un plan de lutte contre la pandémie.

L'A330 est de retour en fonctionnement régulier

Entre-temps, le personnel de cabine a également été autorisé à quitter l'avion. L'A330 est maintenant nettoyé puis réutilisé régulièrement en vol.