Coronavirus : Virus Corona sur un bateau de croisière: depuis la cabine uniquement avec un masque

21

Mesures de la fièvre et seulement tous les deux jours sur le pont: à cause du virus corona, environ 2500 passagers sont coincés sur le "Diamond Princess" depuis une semaine. Un Allemand raconte comment il passe son temps.

Par Kathrin Erdmann, ARD Studio Tokyo

Martin Lutterjohann est visiblement ravi non seulement de parler à sa femme de la situation sur le bateau de croisière. Il les voit 24h / 24 depuis une semaine dans la cabine du "Diamond Princess". Les quelque 2500 passagers du bateau de croisière au large de Yokohama, près de Tokyo, ne sont pas autorisés à quitter leurs cabines par eux-mêmes – de peur qu'ils ne s'infectent ou infectent le virus corona.

"Tout le monde a un thermomètre clinique dans la cabine, nous devons mesurer le matin et si la température dépasse 37,5 degrés, nous devons le signaler à un numéro de téléphone spécifique", rapporte Lutterjohann.

Pas de lumière du jour dans la cabine intérieure

L'auteur et psychothérapeute, comme tous les autres passagers allemands – dix au total – ne présente toujours aucun symptôme. Lui et sa femme ont réservé une cabine intérieure et donc ni la lumière du jour ni l'air frais. Tous les deux jours, rapporte le journaliste de 76 ans, les passagers sont autorisés à sortir pendant environ une heure. "Nous ne pouvions sortir qu'après avoir obtenu tous les masques et la règle était: seulement avec un masque." Au début uniquement avec des gants en caoutchouc, qui a depuis été à nouveau levé. À cet effet, la distance minimale entre les passagers a été étendue à deux mètres.

Lutterjohann décrit l'ambiance des brèves sorties comme bonne: "Les gens vont se promener, certains fumeurs s'asseyent dans le coin fumeur, d'autres font un peu de jogging."

Bon pour une autre croisière

Et tout cela toujours sous la stricte observation de l'équipage: "Le tout a quelque chose d'une prison, quoique très luxueuse." Parce que maintenant vous pouvez choisir entre plusieurs plats en mangeant. Les repas sont placés devant la porte de la cabine.

Mais pas seulement: selon l'équipage, l'équipage prend également soin des invités sur le bateau de croisière pour passer le temps. "Il y avait du sudoku et du papier origami à plier sur la cabine et ceci et ce puzzle de mots croisés." Il y a aussi la radio Taiso à bord de la télévision – une gymnastique précoce qui est courante au Japon et dure six minutes. Si vous le souhaitez, vous pouvez également faire du tai-chi ou du qigong en cabine.

Lutterjohann décrit la politique d'information à bord comme bonne. Est-ce à cause de l'offre généreuse de la compagnie maritime? Cela a déjà promis à tous les passagers un bon pour une autre croisière – espérons-le sans le virus corona.