Coronavirus : Virus Corona: l'inflation en Chine à son plus haut niveau en huit ans

24

Le virus corona en Chine fait monter l'inflation: les prix à la consommation, en particulier pour les aliments, ont augmenté de 5,4% en janvier par rapport à l'année précédente, comme l'a annoncé aujourd'hui le bureau chinois des statistiques. Il s'agit de la plus forte augmentation depuis la fin de 2011. L'épidémie affecte la production et la distribution alimentaires.

L'inflation en Chine était déjà élevée avant le début de l'épidémie – principalement en raison de la forte hausse des prix du porc populaire. La raison en est la propagation généralisée de la peste porcine africaine en République populaire. En janvier, le prix du porc a doublé par rapport à l'année précédente: selon les statistiques, il a augmenté de 116%.

De plus, la consommation a fortement augmenté en janvier en raison du festival du Nouvel An en fin de mois – les Chinois font beaucoup de shopping pour le festival. La propagation du virus corona a exacerbé la situation: de nombreuses rues sont fermées, des villes entières sont fermées et de nombreuses personnes hamster la nourriture.

Le prix total des aliments a augmenté d'un cinquième (20,6%) en janvier, y compris celui des légumes frais d'environ 17%.

La banque centrale met des milliards de dollars

Pendant ce temps, la banque centrale chinoise veut soutenir la lutte contre le virus avec l'équivalent d'environ 39 milliards d'euros. Les entreprises qui contribuent à la prévention et à la maîtrise de la maladie devraient recevoir des prêts à partir de la semaine prochaine, comme l'a annoncé hier la banque centrale.

L'argent est versé aux banques nationales et aux petites institutions financières de dix provinces et villes, qui doivent ensuite décider de l'octroi des prêts. En Chine, plus de 37 000 personnes ont contracté le virus corona.

Malgré les mesures drastiques prises par les autorités pour lutter contre l'épidémie, le nombre de maladies et de décès a considérablement augmenté. Selon les autorités chinoises, 89 personnes sont décédées des suites de l'infection depuis la veille.

Au total, il y a maintenant 811 décès officiellement enregistrés en Chine continentale et deux autres morts à Hong Kong et aux Philippines. Le nombre de morts est plus élevé que lors de l'épidémie de SRAS en 2002 et 2003.