Coronavirus : Virus Corona: la Chine étend la quarantaine de masse à la province voisine de Shanghai

11

Le gouvernement chinois prend des mesures de quarantaine de plus en plus complètes pour lutter contre la propagation du virus corona: dans la province du Zhejiang limitrophe de Shanghai, les autorités ont restreint massivement la liberté de circulation de près de douze millions de personnes mardi.

Les trois villes touchées par les nouvelles mesures de quarantaine sont situées sur la côte est de la Chine, à des centaines de kilomètres du centre de l'épidémie de coronavirus à Wuhan. Ils se rapprochent de plus en plus de Shanghai. De Hangzhou, où est basé le géant chinois de l'Internet Alibaba, la métropole économique chinoise n'est qu'à 150 kilomètres.

À Taizhou et dans plusieurs districts de Hangzhou et Ningbo, un seul résident par ménage est autorisé à quitter la maison tous les deux jours pour faire du shopping. Les autorités de Taizhou ont également suspendu 95 liaisons ferroviaires depuis mardi. De plus, selon des responsables gouvernementaux, les résidents des complexes résidentiels de la ville doivent présenter leur carte d'identité s'ils veulent sortir ou rentrer.

Des masques respiratoires ont été commandés à Hangzhou. Les pièces d'identité et la température corporelle des résidents doivent également être vérifiées.

Fermeture des casinos et bars de Macao

Dimanche, la liberté de circulation des habitants de la métropole de neuf millions d'habitants de Wenzhou sur la côte est de la Chine a été restreinte. Il en va de même pour plus de 50 millions de personnes à Wuhan et dans d'autres villes de la province du Hubei.

La Région administrative spéciale de Macao en Chine a également réagi avec des mesures drastiques. Le gouvernement de la métropole des jeux a ordonné mardi de fermer tous les casinos, cinémas, théâtres, bars et cybercafés pendant deux semaines.

Malgré les mesures de protection massives, la propagation du virus corona en Chine n'a pas encore été ralentie. Selon les informations du gouvernement, plus de 20 000 personnes ont maintenant été infectées par l'agent pathogène. 425 personnes en sont mortes. De plus, il y a le premier décès à Hong Kong. Il s'agit d'un résident de 39 ans de la métropole financière qui s'est rendu à Wuhan en janvier. Selon les autorités, l'homme souffrait de diabète. Son état était initialement stable puis s'est soudainement détérioré. Il s'agit du deuxième décès en dehors de la Chine continentale.

Le gouvernement britannique a conseillé à ses citoyens de quitter la Chine mardi. Le ministre des Affaires étrangères Dominic Raab a déclaré que des efforts sont également déployés pour chasser les Britanniques qui sont toujours au Hubei et veulent quitter le pays. Samedi, le gouvernement de Londres avait déjà retiré du personnel de ses institutions diplomatiques en Chine. Jusqu'à présent, il existe deux maladies confirmées en Grande-Bretagne. Le virus a maintenant été détecté dans au moins 24 pays – dont l'Allemagne.

Icône: Le miroir