Coronavirus : Virus Corona et économie: l'UE annonce un fonds d'un milliard de dollars

16

"Nous utiliserons tous les moyens à notre disposition pour que l'économie européenne puisse résister à cette tempête", a déclaré von der Leyen. L'une des mesures était un fonds d'investissement pour le secteur de la santé et les entreprises, qui pourrait atteindre «rapidement» un volume de 25 milliards d'euros.

Le chef de la commission a également annoncé que Bruxelles veillerait à ce que les États membres puissent également octroyer des aides d'État aux entreprises si nécessaire. En outre, la flexibilité du pacte de stabilité et de croissance sera utilisée pour donner aux gouvernements une marge de manœuvre. Elle souhaite faire des propositions lors de la réunion des ministres des Finances de l'Euro lundi.

"Nous sommes d'accord"

Selon le chancelier Sebastian Kurz (ÖVP), l'UE souhaite également faire tout son possible pour ralentir la propagation du virus corona. "Nous convenons que la crise des coronavirus est très grave et nous devons faire tout notre possible pour retarder la propagation du virus et réduire le nombre d'infections", a-t-il déclaré après la vidéoconférence.

Chancelier fédéral En bref sur les mesures contre le virus corona

Le chancelier Sebastian Kurz (ÖVP) parle des mesures visant à contenir le virus corona.

À cette fin, les ministres de la Santé et des Affaires intérieures de l'UE doivent tenir des conférences téléphoniques quotidiennes pour échanger des informations. En outre, il est entendu au sein de l'UE que, dans la phase actuelle, des dispositions nationales doivent être prises pour contenir de nouvelles contagions, a déclaré Kurz.

Des mesures rigoureuses

Lors de la vidéoconférence avec les chefs de gouvernement de l'UE, il a expliqué en détail les mesures de l'Autriche, a déclaré Kurz. Le gouvernement avait annoncé mardi des mesures drastiques dans la lutte contre le virus corona, qui affecteront gravement la vie publique en Autriche dans les prochaines semaines. Les événements plus importants, y compris les manifestations, sont interdits jusqu'au 3 avril. Il y a un arrêt d'entrée depuis l'Italie, seuls les Autrichiens doivent être ramenés. Les universités ferment également.

Le président du Conseil de l'UE, Charles Michel, a déclaré qu'il y avait "quatre priorités": enrayer la propagation du virus, se procurer du matériel médical, promouvoir la recherche sur les vaccins et s'attaquer à l'impact économique et social de la crise.

Critique du bunker d'appareils médicaux

Les critiques des États membres et du Parlement européen ont provoqué, entre autres, que des pays comme l'Allemagne restreignent l'exportation de vêtements de protection et de masques respiratoires. "Il faut s'assurer du bon fonctionnement du marché intérieur et éviter les obstacles injustifiés", a expliqué Michel. Une "attention particulière" doit être accordée à la fourniture à l'échelle de l'UE de masques et de respirateurs pour les unités de soins intensifs.

"Ne laissez aucune place à l'instabilité"

Le président français Emmanuel Macron a appelé l'Union à agir pleinement. "L'Europe doit faire tout ce qui est nécessaire en termes de santé et d'économie." Compte tenu de la situation, "il ne faut pas laisser place à la spéculation et à l'instabilité", a écrit le chef de l'Etat français sur Twitter. Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel a appelé ses homologues à coordonner les mesures nationales. L'approche devrait être basée sur des lignes directrices communes afin que tous les pays de l'UE soient mieux équipés pour faire face à la propagation du virus et à ses conséquences.

Le président du Conseil, Michel, a annoncé qu'il prévoyait de tenir le prochain sommet de l'UE à Bruxelles les 26 et 27 mars comme prévu. Le Parlement européen, en revanche, cessera ses activités parlementaires mercredi pendant une semaine et demie. La prochaine session plénière sera également raccourcie et relocalisée de Strasbourg à Bruxelles, mardi après-midi. La session plénière de cette semaine avait déjà été déplacée à Bruxelles et avait été réduite à une journée.