Coronavirus : Victoria n’enregistre aucun nouveau cas, aucun décès pendant seize jours consécutifs

31

Le premier ministre Daniel Andrews a suggéré que les masques ne seraient bientôt plus nécessaires lors de la distanciation sociale à l’extérieur, dans un revirement apparent de sa position plus tôt dans la semaine.

Cela survient alors que Victoria n’a à nouveau enregistré aucun nouveau cas de coronavirus et plus de morts aujourd’hui.

Les chiffres portent à 16 jours la séquence sans COVID de l’État.

Il n’y a maintenant que trois cas actifs de virus dans tout l’État, et aucun d’entre eux n’est des cas mystérieux dont la source est inconnue.

Le premier ministre Daniel Andrews a suggéré que les règles concernant le port obligatoire des masques pourraient être légèrement assouplies dans le cadre des mesures de la “ dernière étape ” à partir du 22 novembre. (9Actualités)

S’exprimant lors de la conférence de presse de ce matin, M. Andrews a déclaré que c’était la première fois que Victoria partait deux semaines sans cas avec une source inconnue depuis la découverte de son premier cas mystérieux en mars.

Les résultats sont tirés de 8323 tests effectués hier – un chiffre qui a été chaleureusement accueilli par le premier ministre.

Cependant, il a continué à mettre en garde contre la complaisance, affirmant qu’il était “presque certain” qu’il y avait encore du virus dans la communauté.

Il a également déclaré qu’il ne s’attendait pas à ce que la série de zéro cas de l’État dure, mais les chiffres actuels donnent à penser que les futures épidémies pourraient être contenues rapidement.

«Autant de jours zéro ou peu de jours que nous pouvons obtenir – ce n’est pas une preuve complète, ce n’est pas une garantie – mais cela signifie simplement que tous les cas positifs ou épidémies qui surviennent dans le futur se situent en dehors de cette base très, très basse.

M. Andrews a continué d’insister sur le fait que les masques restent nécessaires, tout en laissant entendre qu’un changement mineur pourrait intervenir dimanche prochain dans le cadre des mesures de la “ dernière étape ” qui devraient entrer en vigueur à minuit dimanche prochain, le 22 novembre.

“Le domaine dans lequel nous allons nous déplacer en premier sera celui où les gens seront seuls ou loin des autres”, a-t-il déclaré.

“Ce sera toujours une situation où vous porterez le masque et si pour une raison inattendue vous entreriez en contact avec d’autres, vous le porteriez.”

Il a dit qu’il aurait “avec un peu de chance” plus à ajouter la semaine prochaine, notant que Victoria restait “sur la bonne voie” pour mettre en œuvre tous les changements annoncés dans la “dernière étape”.

Celles-ci incluent une augmentation significative des rassemblements de ménages, le nombre autorisé à l’intérieur des gymnases, des pubs et des restaurants, la réintroduction des foules dans les stades sportifs et la reprise des mariages avec jusqu’à 100 personnes.

On voit des convives manger à l’extérieur du restaurant Movida à Melbourne. (Getty)

La pression a augmenté pour que le premier ministre Daniel Andrews accélère la feuille de route de son gouvernement vers le COVID-normal, notamment en assouplissant les exigences relatives à l’utilisation de masques.

Cependant, vendredi, M. Andrews a exclu un passage rapide à des mesures de «dernière étape».

Andrews engage 5,3 milliards de dollars pour réorganiser le logement social

Le gouvernement victorien a annoncé un investissement massif de 5,3 milliards de dollars dans le logement social de l’État, visant à lutter contre le sans-abrisme et à stimuler l’industrie de la construction.

L’argent servira à construire 12 000 nouvelles maisons au cours des quatre prochaines années, ce qui sera la plus grosse dépense du gouvernement dans ce secteur.

M. Andrews a vanté l’énorme investissement lors de sa conférence de presse ce matin, le décrivant comme un “changeur de jeu”.

Le complexe de logements sociaux Alfred Street au nord de Melbourne. (Darrian Traynor / Getty Images)

Le nombre de ménages sur la liste d’attente de logements sociaux à Victoria a grimpé à 48 529 à la fin de septembre, ce qui équivaut à plus de 100 000 personnes.

Le logement social comprend à la fois le logement public et le logement communautaire et est offert aux personnes à faible revenu, la priorité étant donnée à ceux qui ont vécu l’itinérance, la violence familiale ou des problèmes de santé mentale.

La présidente de la Community Housing Industry Association Victoria, Roberta Buchanan, s’est félicitée de cette décision, affirmant qu’elle aura des effets d’entraînement positifs dans toute la communauté.

Les logements sociaux sous-financés de l’État ont été mis sous les projecteurs nationaux plus tôt cette année au milieu d’une épidémie de coronavirus dans un certain nombre de tours de logements sociaux à Melbourne.

Les résidents ont reçu l’ordre de rester à l’intérieur de leurs maisons, certains pendant des semaines, pour contenir la propagation du virus dans les bâtiments, qui comportent de nombreux espaces de vie partagés.