Coronavirus : Vaccin contre le coronavirus: des millions de financements pour Biontech

15

FLa société de biotechnologie Biontech, basée à Mayence, a reçu du ministère fédéral de la Recherche une somme à trois chiffres d’un million pour ses recherches sur un vaccin contre le coronavirus. Comme la société l’a annoncé mardi, jusqu’à 375 millions d’euros devraient être reversés à Biontech. L’argent sera utilisé pour accélérer le développement d’un vaccin. « Le financement est une contribution importante à l’accélération du développement et de l’expansion de nos capacités de production d’un vaccin Covid-19 en Allemagne », a déclaré le fondateur et PDG de Biontech, Ugur Sahin.

Daniel Schleidt

Pfizer, partenaire de développement de Biontech, continuera de financer sa part des coûts de développement du vaccin avec le titre BNT162 de manière indépendante et sans l’utilisation de fonds publics, selon un communiqué de Biontech.

Le projet basé à Mayence est l’un des trois programmes financés par le ministère fédéral de la Recherche pour un montant total de 750 millions d’euros. Le développeur de vaccins de Tübingen, Curevac, a annoncé début septembre qu’il recevrait jusqu’à 252 millions d’euros du programme spécial du ministère. Selon l’Organisation mondiale de la santé, environ 170 projets dans le monde recherchent un vaccin. Des tests de vaccination sont déjà en cours dans 26 projets.

Ce n’est que récemment que l’Institut Paul Ehrlich, basé à Langen, a autorisé le lancement d’une partie de la phase de test d’un vaccin en Allemagne. Le recrutement des sujets de test a donc commencé, et un total de BNT162 est à tester sur 28 000 hommes et femmes.

Commande en gros du vaccin

La semaine dernière, Biontech et le géant pharmaceutique américain Pfizer ont signé un accord potentiel avec la Commission européenne pour la délivrance de doses de vaccin contre le coronavirus. En cas de succès clinique de la recherche sur un vaccin et de l’approbation réglementaire, 200 millions de doses seront livrées aux États membres de l’Union européenne d’ici la fin de cette année. La Commission européenne peut acheter 100 millions de canettes supplémentaires.