Coronavirus : UN ÉTUDIANT NI-VANUATU À FIDJI SUSPECTE D'AVOIR UN CORONAVIRUS | Mises à jour du coronavirus

18

Un étudiant Ni-Vanuatu étudiant à la Fiji School of Medicine (FSM) de Lautoka est actuellement en isolement après avoir montré des symptômes de coronavirus.

Daily Post a été informé que Madison Leeman de Malekula est la première étudiante de Vanuatu aux Fidji soupçonnée d'avoir un coronavirus après avoir été exposée dans le même hôpital où le premier cas COVID-19 d'un patient fidjien a été testé positif.

Agée de 30 ans, une étudiante en médecine fait un stage pratique à l'hôpital de Lautoka lorsqu'elle a été exposée.

Des sources affirment qu'elle est actuellement isolée dans l'attente des résultats de son test en provenance d'Australie.

Madison souffre également d'une pneumonie, une infection qui enflamme les sacs aériens d'un ou des deux poumons.

Jusqu'à présent, elle prend ses médicaments et reçoit des traitements pour son état de santé.

Madison a dit qu'elle espère que "si les résultats du laboratoire reviennent, il sera testé positif pour la pneumonie et non le coronavirus".

Le directeur par intérim de la santé publique et le président sortant du National Coronavirus Taskforce, Donald Pelam, a partagé son soutien sur la question et a insisté sur le fait qu'il était préférable pour Madison de recevoir un traitement aux Fidji car il n'y a pas suffisamment d'établissements à Vanuatu pour l'aider.

M. Pelam a déclaré que si la patiente était testée positive, elle serait placée en quarantaine, entre les mains des services de santé des Fidji et le gouvernement de Vanuatu continuera de correspondre et de surveiller l'état de l'élève.

"Si elle récupère le gouvernement avec le soutien assuré du ministère des Affaires étrangères et que le ministère de l'Éducation peut financer son retour dans le pays", a-t-il déclaré.

Le vice-chancelier et président de l'USP, le professeur Pal Ahluwalia, a informé sur les réseaux sociaux que le campus de Lautoka est désormais au niveau 3 selon le plan de gestion de la pandémie COVID-19 de l'USP et a fermé l'école cette semaine jusqu'à nouvel ordre.

D'autres campus tels que Laucala, Nadi et Labasa sont désormais classés au niveau 2 et sont verrouillés, ouverts uniquement au personnel tandis que les étudiants ne sont autorisés à accéder aux installations du campus qu'entre 8 h et 17 h.

Les élèves de VANGOV qui étudient au campus de Laucala à Suva ont également été informés par l'administration de l'école des mesures de précaution concernant la pandémie de coronavirus zoonotique.