Coronavirus : Un bateau de croisière avec cinq cas de coronavirus ne peut pas accoster aux Bahamas

14

Le gouvernement des Bahamas a déclaré qu'il restait catégorique que le navire de croisière, le MS Braemar, ne serait pas autorisé à accoster dans le pays et que personne ne serait autorisé à débarquer du navire.

Le navire de croisière MS Braemar a un certain nombre de cas confirmés de coronavirus. (Photo: gardien de Nassau)

Le ministère des Transports et des Gouvernements locaux a déclaré, comme "indiqué précédemment, que le gouvernement des Bahamas fournira au Braemar une assistance humanitaire". Il n'a donné aucune indication quant au nombre de personnes à bord du navire.

Dans un communiqué, le gouvernement des Bahamas a déclaré que le gouvernement du Royaume-Uni avait demandé à Nassau l'autorisation pour deux membres du gouvernement britannique d'entrer dans le pays par voie aérienne.

"Le gouvernement des Bahamas réaffirme son engagement continu à agir dans le meilleur intérêt de la santé et de la sécurité publiques."

– Déclaration du gouvernement

«Le personnel britannique se déploiera à Freeport, Grand Bahama le samedi 14 mars pour aider le Haut-Commissaire à assurer que les médicaments parviennent au MS Braemar. Ils seront aux Bahamas pendant une courte période pendant que le navire fait le plein et le Braemar quittera les Bahamas immédiatement après », indique le communiqué.

Loin de la masse continentale

Il a déclaré que pour recevoir cette assistance, le navire devait mouiller 25 milles au large dans le nord des Bahamas, loin de toute masse terrestre.

Le Braemar transporte cinq personnes testées positives pour le coronavirus (COVID-19) qui a tué plus de 5 000 personnes dans le monde depuis sa première détection en Chine en décembre dernier.

Le ministère des Transports a déclaré que l'Autorité maritime des Bahamas (BMA) continue d'être en communication constante avec les propriétaires du Braemer, qui est un navire battant pavillon des Bahamas.

«La BMA continue de surveiller le bien-être des passagers et de l'équipage avec des mises à jour à intervalles réguliers. Le gouvernement des Bahamas réaffirme son engagement continu à agir dans le meilleur intérêt de la santé et de la sécurité publiques et du bien-être du peuple bahamien et des résidents des Bahamas.

"Nos pensées et nos prières continuent d'être avec les personnes qui ont contracté le coronavirus et qui sont en danger immédiat", ajoute le communiqué.