Coronavirus : Royal Caribbean prévient de nouvelles annulations de croisière sur la menace du coronavirus – gCaptain

9
spectre des mers royal caraïbes
Photo gracieuseté de Meyer Werft

logo reuters

4 février (Reuters) – Royal Caribbean Cruises Ltd a mis en garde mardi contre davantage d'annulations de croisière après avoir annulé huit voyages hors de Chine jusqu'au 4 mars en raison de l'épidémie de coronavirus.

La société a déclaré qu'elle s'attend à ce que les annulations réduisent ses bénéfices du premier trimestre de 25 cents par action, mais a ajouté qu'il existe trop d'incertitudes pour donner une bonne estimation de l'impact.

"Il semble probable que nous devrons annuler davantage, mais nous ne savons pas encore combien", a déclaré le directeur général Richard Fain lors de la conférence téléphonique post-bénéfice.

Royal Caribbean a également déclaré qu'elle refuserait l'embarquement aux personnes ayant visité la Chine continentale ou Hong Kong au cours des 15 derniers jours. Il examinera également les détenteurs de passeports chinois et de Hong Kong et les personnes présentant des symptômes pseudo-grippaux, y compris son propre personnel.

La société s'attendait à ce que la Chine représente 6% de sa capacité globale en 2020 et 4% de la capacité totale au premier trimestre, a déclaré Fain.

Royal Caribbean, le deuxième plus grand croisiériste en termes d'évaluation du marché, possède actuellement un navire, Spectrum of the Seas, dont le port d'origine est Shanghai en Chine, et deux autres paquebots de croisière devraient rejoindre en mai et juillet.

La société avait annulé plus tôt trois voyages prévus pour février, après avoir consulté les autorités sanitaires sur la propagation du virus, qui a tué plus de 400 personnes et infecté des milliers de personnes en Chine.

La société basée à Miami, en Floride, prévoit un bénéfice ajusté pour 2020 compris entre 10,40 $ et 10,70 $ par action, excluant tout impact potentiel de l'épidémie, largement supérieur aux attentes de Wall Street de 10,47 $, selon les données IBES de Refinitiv.

Les actions du croisiériste, qui s'est fixé pour objectif d'atteindre 20 $ par action de bénéfice ajusté d'ici 2025, ont augmenté d'environ 4% dans les échanges matinaux. (Reportage de Praveen Paramasivam à Bengaluru, édité par Saumyadeb Chakrabarty et Anil D’Silva)

(c) Copyright Thomson Reuters 2019.