Coronavirus : «Miracle»: un consultant hospitalier donne naissance à des jumeaux dans le coma du coronavirus | Nouvelles du Royaume-Uni

20

Une consultante hospitalière qui a donné naissance à des jumeaux alors qu’elle était dans le coma de coronavirus a décrit l’accouchement des bébés comme un «miracle».

Perpetual Uke, consultante en rhumatologie, a été emmenée à l’hôpital Queen Elizabeth de Birmingham lorsqu’elle a contracté Covid-19 en avril et a été placée sous respirateur dans un coma médicalement induit lorsque son état s’est détérioré.

Les médecins ont décidé d’accoucher par césarienne au cas où leur mère ne se rétablirait pas. Son accouchement était à la mi-juillet, mais les bébés ont accouché à seulement 26 semaines.

Mais quand Uke s’est réveillé du coma et n’a pas pu voir sa bosse, elle a craint d’avoir perdu les bébés.

«Je ne pouvais pas voir ma bosse et je pensais que mes bébés étaient partis», a-t-elle déclaré à Metro. «C’est juste un miracle ce qui s’est passé, d’en sortir.

«Nous allons tous très bien. Je me souviens être tombé malade et l’ambulance est venue m’emmener, puis j’ai été plongée dans le coma.

«Sortir du coma était le pire aspect. J’ai fait des cauchemars. J’étais délirant, je ne pouvais pas voir ma bosse et je pensais que mes bébés étaient partis et que toute ma famille était morte.

«C’était une période très, très inquiétante pour mon mari et mes enfants et, même après mon réveil, je n’ai pas pu voir mes bébés pendant plus de deux semaines.

Les bébés, une fille nommée Sochika Palmer et un garçon appelé Osinachi Pascal, ne pesaient que 765 g (27 oz) et 850 g (30 oz) à la naissance. Elles ont été emmenées dans une unité de soins intensifs néonatals de l’hôpital pour femmes de Birmingham pendant que Uke se rétablissait.

Le mari inquiet d’Uke, Matthew, a vu leurs prières exaucées 16 jours plus tard, lorsqu’elle est sortie de son coma et a commencé son chemin vers la guérison, a-t-elle déclaré à Metro.

Le médecin de l’hôpital de la ville de Birmingham a depuis retrouvé les bébés, son mari et ses deux autres enfants – Nnamdi Ronald, 12 ans, et Chisimdi Claire, 11 ans.

«Le retour à la maison a été le véritable point de guérison pour moi», a-t-elle déclaré. «La famille est maintenant tous ensemble, et nous sommes tous très, très heureux.»