Coronavirus : Les cas de coronavirus en Russie dépassent les 2 millions

22

Les cas de coronavirus en Russie ont franchi la barre des 2 millions jeudi, selon un décompte officiel d’infections et de décès sur une seule journée, alors que les responsables reconnaissent la détérioration de la crise mais résistent au rétablissement des mesures de verrouillage.

Le nombre de cas nationaux de coronavirus a atteint 2015608 après que la Russie a confirmé plus de 23000 infections à coronavirus en une seule journée pour la première fois depuis le début de la pandémie.

Le centre d’information russe sur les coronavirus a confirmé jeudi un total de 23610 nouvelles infections à coronavirus dans les 85 régions du pays, deux fois plus que le pic de la première vague de 11656 enregistré le 11 mai.

Plus d’un quart des personnes infectées ne présentaient aucun symptôme.

Le nombre de morts de coronavirus en Russie a atteint 34850, un chiffre largement considéré comme sous-estimé en raison des méthodes de décompte, après un record de 463 personnes décédées.

Les taux d’infection pour 100 000 habitants ont plus que doublé, passant de 6,1 en octobre à 15,3 en novembre, Vice-Premier ministre Tatyana Golikova m’a dit Mercredi. Les taux d’infection régionaux varient de 1,8 pour 100 000 personnes à 61,8 pour 100 000 personnes.

Les représentants du gouvernement ont été parmi les plus touchés par le virus, avec au moins 22 gouverneurs régionaux sur 85 et 130 législateurs sur 450 à la Douma d’État infectés depuis le printemps. Des hauts fonctionnaires, dont le Premier ministre Mikhail Mishustin, le porte-parole de Poutine Dmitri Peskov et plusieurs autres ministres ont contracté le virus cette année.

Alors que Moscou reste l’épicentre de la pandémie en Russie, le virus a de plus en plus mis à rude épreuve les hôpitaux des régions périphériques alors que la deuxième vague s’est intensifiée, avec de graves pénuries de lits d’hôpitaux, de personnel et de médicaments dans tout le pays.

Ces dernières semaines, la Russie a réimposé un mandat de masque à l’échelle nationale et a conseillé aux dirigeants régionaux de fermer les bars, boîtes de nuit et autres établissements de nuit, mais a retardé des mesures de verrouillage plus larges, invoquant la nécessité de maintenir les entreprises ouvertes.

Les autorités russes ont placé leurs espoirs sur le vaccin Spoutnik V développé au niveau national, qui fait actuellement l’objet d’essais de phase 3 impliquant 40 000 volontaires après avoir été approuvé en août. Golikova a promis mercredi de produire 653 000 vaccins en novembre et 2,2 millions de vaccins en décembre.