Coronavirus : Le prince Charles teste positif pour le coronavirus

14

Le prince Charles, le fils aîné et héritier de la reine Elizabeth II, présente des symptômes bénins du nouveau coronavirus mais "reste en bonne santé", a déclaré mercredi son bureau.

L'homme de 71 ans s'auto-isole en Écosse avec sa femme Camilla, qui a également été testée mais n'a pas de COVID-19, a déclaré Clarence House.

Dans un communiqué séparé, Buckingham Palace a déclaré que la reine de 93 ans était en "bonne santé" et n'avait pas vu son fils depuis deux semaines.

"Le prince de Galles a testé positif pour le coronavirus", a déclaré le bureau de Charles dans un communiqué.

"Il présente des symptômes bénins mais reste en bonne santé et a travaillé comme d'habitude à domicile ces derniers jours.

"La duchesse de Cornouailles (Camilla) a également été testée mais n'a pas le virus.

"Conformément au gouvernement et aux conseils médicaux, le prince et la duchesse s'auto-isolent désormais chez eux en Écosse."

Le couple a été testé par le National Health Service (NHS) géré par l'État à Aberdeenshire, dans le nord-est de l'Écosse, selon le communiqué.

"Il n'est pas possible de savoir de qui le prince a attrapé le virus en raison du nombre élevé d'engagements qu'il a effectués dans son rôle public au cours des dernières semaines", a-t-il ajouté.

Les médias britanniques ont rapporté que le prince avait assisté à un événement avec le prince Albert de Monaco le 10 mars. Une annonce que le prince Albert avait été testé positif le 19 mars.

Reine «en bonne santé»

La reine Elizabeth II, 93 ans, et son mari le prince Philip, 98 ans, se sont retirés au château de Windsor, à l'extérieur de Londres, le 19 mars.

"Sa Majesté la Reine reste en bonne santé", a déclaré une porte-parole du palais de Buckingham.

"La reine a vu le prince de Galles pour la dernière fois peu de temps après l'investiture du matin du 12 mars et suit tous les conseils appropriés concernant son bien-être."

La porte-parole n'a pas dit si la reine avait été testée pour le coronavirus.

Le monarque a annoncé son congé de Pâques à Windsor d'une semaine en raison de l'épidémie, qui a jusqu'à présent tué 422 personnes en Grande-Bretagne.

Il y a plus de 8 000 cas confirmés à travers le pays, bien que les tests soient limités et que le nombre réel soit beaucoup plus élevé.

Le Premier ministre Boris Johnson a ordonné la fermeture de tous les magasins et services non essentiels et a déclaré que les gens devaient rester chez eux dans la mesure du possible, pour essayer d'enrayer la propagation du virus.

Le Parlement ajournera une semaine plus tôt mercredi, après que les législateurs auront adopté une loi d'urgence donnant au gouvernement le pouvoir d'isoler les personnes infectées.

Dans une déclaration publique la semaine dernière, la reine a appelé les gens à travailler ensemble face à la crise.

"Dans des moments comme ceux-ci, je me rappelle que l'histoire de notre nation a été forgée par des personnes et des communautés qui se sont réunies pour travailler ensemble, concentrant nos efforts combinés en mettant l'accent sur l'objectif commun", a-t-elle déclaré.

Elle a ajouté: "Beaucoup d'entre nous devront trouver de nouvelles façons de rester en contact les uns avec les autres et de s'assurer que leurs proches sont en sécurité.

"Je suis certain que nous sommes à la hauteur de ce défi. Soyez assuré que ma famille et moi sommes prêts à jouer notre rôle."