Coronavirus : La première région russe revient au verrouillage complet alors que le coronavirus augmente

17

La République de Sibérie orientale de Bouriatie est devenue la première région russe à imposer un deuxième coronavirus confinement, fermant les restaurants, centres commerciaux et autres lieux de rassemblement de masse pendant deux semaines à partir de lundi.

«Nous devons séparer les personnes autant que possible, pour soulager les systèmes de soins de santé et de dépistage», a déclaré le gouverneur de Bouriatie Alexei Tsydenov Raconté journalistes, selon le site d’information Znak.com.

Le groupe de travail sur les coronavirus de la région a ordonné aux cafés, bars et restaurants de n’offrir des services de plats à emporter et de livraison que du 16 au 30 novembre. Les cinémas, les salons de beauté et les centres commerciaux ainsi que les bains publics et les saunas seront également fermés aux visiteurs pendant la même période.

Les pharmacies et les épiceries resteront ouvertes pendant le verrouillage.

Tsydenov a déclaré que les autorités de la région, à quelque 5500 kilomètres à l’est de Moscou, ne prévoyaient pas de prolonger les restrictions au-delà de deux semaines, période d’incubation du Covid-19.

«Sinon, les répercussions économiques seront graves», a-t-il dit.

La Bouriatie est dans le deuxième quartile le plus élevé des infections à Covid-19 en Russie avec 14 838 cas et 273 décès. Elle fait partie des régions les plus éloignées en dehors de Moscou à avoir connu de graves pénuries de lits d’hôpital, de personnel et de médicaments ces dernières semaines au milieu de taux d’infection et de mortalité record.

La Russie a confirmé 1,9 million d’infections à coronavirus et 33000 décès dimanche.

Les autorités fédérales ont jusqu’à présent résisté au retour à un verrouillage national et ont imposé des mesures ciblées pour ralentir la propagation du Covid-19.

À Moscou, épicentre de l’épidémie de Covid-19 en Russie, le maire a ordonné aux restaurants de fermer après 23 heures et a annulé les événements de Noël et du Nouvel An pour enrayer la propagation de la maladie.