Coronavirus : La Chine continuera de sévir contre le commerce illégal d'espèces sauvages: un responsable

37

La Chine continuera de sévir contre toute forme de commerce illégal d'espèces sauvages au cours de l'épidémie de coronavirus, a déclaré samedi un responsable de l'administration d'État pour la réglementation des marchés.

La Chine a suspendu tout commerce d'animaux sauvages à l'échelle nationale pour freiner la propagation du nouveau coronavirus, a déclaré Yang Hongcan lors d'une conférence de presse quotidienne en réponse à des informations selon lesquelles le nouveau coronavirus proviendrait peut-être d'animaux sauvages.

Du 21 janvier au 6 février, les régulateurs du marché chinois ont effectué un total de près de 1,5 million de visites d'inspection sur les marchés à travers le pays, et plus de 3 700 marchés et opérateurs ont été fermés pour rectification, a souligné Yang.

Plus de 16 000 sites de reproduction ont été bouclés, contrôlés et isolés, a ajouté Yang.