Coronavirus : Coronavirus: le plus faible taux de participation aux élections locales en France

19

Aux élections municipales de Paris, la victoire de la maire socialiste Anne Hidalgo se profile. À 30%, selon les prévisions de l'Institut Ipsos, il avait 8% d'avance sur son principal concurrent conservateur, Rachida Dati. Les deux candidats s'étaient auparavant affrontés dans les sondages. Agnès Buzyn estime qu'ils sont loin derrière avec un peu moins de 18%, ils représentent le parti La République du Premier ministre Emmanuel Macron.

Lors des élections municipales éclipsées par le virus corona, un taux record de participation électorale se dégage. L'Institut Ipsos-Steria estime que plus de la moitié des citoyens n'ont pas voté, plus que jamais aux élections des maires. Le fait que près de 48 millions de personnes aient été appelées à se rendre dans les bureaux de vote malgré la propagation du virus corona dimanche avait précédemment fait l'objet de critiques massives. La vie publique en France est en grande partie au point mort depuis dimanche.

Critique de la tenue de la date des élections

Beaucoup craignaient que le résultat ne soit pas représentatif en raison du faible taux de participation. "Le taux d'abstention élevé que nous avons témoigne de la grande inquiétude de nos concitoyens", a déclaré le Premier ministre français Edouard Philippe. Le président Emmanuel Macron a défendu sa décision de s'en tenir aux élections en votant dans la station balnéaire du nord de la France, Le Touquet. Il était non seulement responsable de la santé des citoyens, mais également de la vie démocratique en France, a-t-il déclaré.

De nombreux politiciens demandent maintenant au moins le report du deuxième tour dimanche prochain. "Le maintien de ces élections locales est une décision incompréhensible pour nos compatriotes", a déclaré dans la soirée une responsable de la politique étrangère de droite, Marine Le Pen. Lorsqu'aucune majorité absolue n'est atteinte, il y aura un deuxième tour de scrutin le 22 mars. Il faudra décider si cela aura réellement lieu au début de la semaine. Dimanche, le nombre d'infections a de nouveau massivement augmenté en France. La France compte aujourd'hui environ 5 400 infections, ce qui signifie que ce nombre a augmenté de 900 en 24 heures.

Le Premier ministre Philippe a annoncé samedi soir que dans la lutte contre le virus corona, toutes les installations non vitales devaient rester fermées jusqu'à nouvel ordre. Il s'agit notamment de bars, restaurants et de nombreux magasins. Cependant, les élections pourraient encore avoir lieu si des précautions appropriées étaient prises, a-t-il dit. La France n'a pas compris cette décision.

Icône: Le miroir