Coronavirus : Coronavirus: le cabinet irlandais travaillant à domicile pour une infection présumée au COVID-19

17

Les ministres irlandais ont été invités à restreindre leurs mouvements jusqu’à ce que le ministre de la Santé soit testé pour COVID-19 après avoir annoncé un malaise mardi.

Le ministre de la Santé Stephen Donnelly a contacté un médecin pour se faire tester pour le COVID-19, a rapporté le diffuseur RTE. Il est donc conseillé aux ministres du gouvernement de travailler de chez eux et de limiter au maximum leurs mouvements jusqu’à ce que le résultat arrive.

Le Dail ou le parlement a été suspendu dans l’après-midi en raison de l’annonce, mais a repris dans la soirée avec des ministres subalternes répondant aux questions des législateurs.

Le Taoiseach Micheal Martin a déclaré à Six One de RTE que la décision de restreindre le mouvement du cabinet et d’informer le Dail découlait « d’une grande prudence ».

Donnelly avait informé le cabinet de l’évolution de la pandémie en Irlande et avait assisté à une conférence de presse mardi pour présenter les derniers plans du gouvernement pour relancer la vie économique et sociale.

Le gouvernement a déclaré mardi que « l’Irlande est en train de passer d’une approche d’intervention d’urgence à court terme à une approche à moyen terme de gestion des risques » et qu’elle est au niveau 2 du plan pour vivre avec le COVID-19.

Le plan comporte cinq niveaux et des niveaux inférieurs sont activés lorsqu’il y a une faible incidence de la maladie.

L’Irlande a signalé 357 nouveaux cas de COVID-19 au cours des 24 heures précédentes, portant le nombre total d’infections dans le pays depuis le début de la pandémie à 31 549.

Trois autres personnes ont également succombé à la maladie au cours de la dernière journée, a confirmé mardi le ministère de la Santé, portant le nombre de morts à 1787.

Au niveau 2, les écoles, les restaurants, les pubs et la salle de sport sont ouverts et les rassemblements privés de six visiteurs de trois ménages au maximum sont autorisés. Des rassemblements en salle organisés jusqu’à 50 personnes seront également autorisés, tandis que jusqu’à 200 le pourront lors d’événements en plein air en fonction de la taille du lieu.

Cependant, des mesures supplémentaires continuent de s’appliquer à Dublin. Pas plus de deux ménages peuvent se réunir à un moment donné et par groupes de six personnes au maximum, tandis que les pubs et bars ne servant pas de nourriture resteront fermés au-delà du 21 septembre.

Leo Varadkar, le chef adjoint du gouvernement, a déclaré aux journalistes que les mesures supplémentaires étaient dues au fait que «la situation dans notre capitale est préoccupante et s’est détériorée ces dernières semaines.

« Le niveau du virus circule dans notre ville et notre comté a plus que décuplé ces deux derniers mois. Le taux de positivité est d’environ 3,5%, contre 2% dans le reste du pays », a-t-il ajouté.