Coronavirus : Coronavirus – Entre racisme et hystérie – Politique

16

Alors que les anciens ressentiments réapparaissent en Europe, le virus divise des sociétés qui ont déjà dû faire face à des tensions ethniques.

La France n'est pas seulement le pays où les premiers cas de coronavirus ont été découverts en Europe, mais aussi le pays où une hystérie anti-asiatique aux traits racistes a été ressentie pour la première fois. Le cas le plus flagrant concerne le journal régional Courrier Picard, Fin janvier, la feuille imprimait une photo d'une femme d'aspect asiatique sur sa première page et écrivait: "Alarme jaune". Un autre texte était "Le danger jaune?" écrasé. Une diffamation qui remonte à la période coloniale. À la fin du XIXe siècle, les Chinois en particulier ont été dévalués avec ce terme.

Partagez notre article: