Coronavirus : Coronavirus en Espagne: Valence choisit de reporter les fêtes de renommée mondiale des Fallas sur les craintes des coronavirus | Société

16

Mercredi à midi, le nombre total de nouvelles infections à coronavirus confirmées en Espagne était de 2 002, avec 47 décès. Jusqu'à présent, toutes les régions d'Espagne ont enregistré des cas, bien que les points focaux se trouvent à Madrid, avec la moitié du total des infections et 31 décès, le Pays basque (199 infections et six décès, à 8h30 mercredi) et La Rioja ( 179 infections et deux décès).

Selon Fernando Simón, directeur du Centre de coordination des alertes sanitaires du ministère de la Santé, la région de Madrid a enregistré 10 décès au cours de la dernière journée et 242 nouvelles infections. "Nous sommes dans une situation différente de celle des derniers jours", a-t-il déclaré. «Aucune des mesures appliquées dans les zones à risque n'est utile en soi. Ils doivent être combinés et appliqués. »

Simón a également ajouté qu'un total de 136 patients qui avaient été infectés par le coronavirus ont déjà reçu le feu vert et ont quitté l'hôpital. "Nous recevrons des notifications d'une augmentation significative du nombre de décharges", a-t-il ajouté. «C'est important, car le nombre de cas actifs, susceptibles de transmettre le virus, augmente d'un côté mais diminue de l'autre.»

Mardi, le gouvernement régional de Valence a choisi de retarder la célébration de ses fêtes Fallas de renommée mondiale, afin d'éviter d'éventuelles contagions du coronavirus SARS-CoV-2. C'est la première fois que les célébrations locales sont annulées depuis la guerre civile espagnole (1936-1939).

"La décision est de les reporter à plus tard, lorsque la situation sanitaire le permettra – espérons que ce sera bientôt", a déclaré hier le premier ministre régional de Valence, Ximo Puig. «L'idée est de minimiser l'élément de risque de contagion en raison de la grande foule et de l'arrivée massive de personnes des zones les plus touchées.»

Les fêtes des Fallas, qui devaient se dérouler du 15 au 19 mars, sont célèbres pour leurs feux d'artifice et leurs expositions pyrotechniques, ainsi que pour leurs grandes figures en papier mâché qui sont brûlées à la fin des célébrations. Ces personnages, qui avaient déjà été positionnés dans les rues de la ville orientale de l'Espagne, devront être restitués à leurs entrepôts.

Les fêtes des Fallas attirent généralement des centaines de milliers de personnes chaque année et rapportent environ 700 millions d'euros à l'économie locale. Ils représentent également environ 15% du tourisme dans la ville de Valence sur toute l'année.

En prévision des Fallas, un affichage pyrotechnique connu sous le nom de mascletà a lieu tous les jours depuis le 1er mars à 14 heures sur la place Plaza del Ayuntamiento, attirant de grandes foules. Cependant, cet événement a également été annulé à la suite de l'augmentation continue des infections en Espagne.

Grands rassemblements

Pendant ce temps, le ministère central de la Santé espagnol a décidé mardi d'interdire les événements où plus d'un millier de personnes se rassembleront dans les régions de Madrid et de La Rioja, ainsi que dans la ville de Vitoria et la municipalité de Labastida, toutes deux dans le nord du Pays Basque. Toutes ces zones sont actuellement considérées comme des «zones à forte transmission» par les autorités sanitaires.

De plus, les événements attirant moins d'un millier de personnes verront leur nombre réduit d'un tiers, afin de minimiser les infections. De grands événements sportifs au niveau national se tiendront également à huis clos.

Toutes ces mesures seront appliquées pendant une période de deux semaines, bien que ce délai puisse être prolongé en fonction de la propagation de l'épidémie.

Le ministère de la Santé recommande de garder une distance d'un mètre entre les personnes

Le gouvernement espagnol avait déjà mis en place un certain nombre de mesures afin de ralentir la transmission du coronavirus, y compris des recommandations pour éviter tous les voyages non essentiels, la suspension des vols vers l'Italie pendant une période de deux semaines, et que les personnes âgées avec dans la mesure du possible, les maladies chroniques restent chez elles ou à domicile. Le ministère de la Santé a également recommandé d'éviter les endroits où il n'est pas possible de maintenir une distance d'au moins un mètre des autres membres du public.

À Madrid, La Rioja, Vitoria et Labastida, il y a des interdictions similaires sur la tenue d'événements avec plus d'un millier de personnes, et également une réduction d'un tiers lors d'événements avec une foule de moins de mille personnes. Toutes les garderies, écoles et universités ont été fermées dans ces zones, et les employés ont été invités à travailler à domicile dans la mesure du possible. La mairie de Madrid a également ordonné à tous les centres culturels, théâtres, centres sportifs et bibliothèques municipales de fermer leurs portes entre le 11 et le 26 mars.

D'après les rapports de Ferran Bono, Cristina Vázquez, María Pitarch et Pablo Linde.

Version anglaise par Simon Hunter.