Coronavirus : Coronavirus: derniers développements dans la région du Grand Toronto le 17 novembre

22

Voici les derniers développements sur la pandémie de coronavirus dans la région du Grand Toronto pour mardi:

État des affaires dans la région du Grand Toronto

L’Ontario a signalé un total de 1249 nouveaux cas de coronavirus mardi.

De celles:

  • 569 à Toronto
  • 256 dans la région de Peel
  • 94 dans la région de York
  • 69 dans la région de Durham
  • 58 dans la région de Halton

La santé publique de la région de York confirme 9 cas liés à des mariages

Le service de santé publique de la région de York (YRPH) indique qu’il y a neuf cas confirmés et sept cas probables de coronavirus liés à deux événements de mariage dans le canton de King les 6 novembre et 6 novembre.

Les cas sont tous des résidents de la région de York.

L’histoire continue sous la publicité

La santé publique a déclaré que le risque d’exposition de tous ceux qui ont assisté aux événements est considéré comme élevé et demande à tous de s’auto-isoler pendant 14 jours.

«Ce groupe d’infections au COVID-19 rappelle l’importance de la distance physique avec toute personne en dehors de votre foyer immédiat et de porter des masques ou des masques dans les espaces publics intérieurs», a déclaré un communiqué de YRPH.

Le gouvernement de l’Ontario envisage de prolonger les vacances d’hiver dans les écoles

Les élèves de l’Ontario pourraient bénéficier d’une pause hivernale prolongée ou commencer les cours à distance au cours de la nouvelle année, car la province envisage des moyens de réduire la transmission du COVID-19 après les vacances.

[ Sign up for our Health IQ newsletter for the latest coronavirus updates ]

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a déclaré qu’il parlait aux responsables de la santé et qu’il «cherchait des solutions qui pourraient inclure une période hors classe» au début de janvier, mais qu’il n’a pas encore pris de décision.

Lire la suite:

Le gouvernement de l’Ontario envisage de prolonger les vacances d’hiver dans les écoles au milieu d’une pandémie de coronavirus

L’Ontario signale 1249 cas de COVID-19 mardi

L’Ontario a signalé 1249 nouveaux cas de coronavirus mardi, portant le total provincial à 96745.

Le nombre de morts dans la province est passé à 3 383 alors que 12 décès supplémentaires ont été signalés.

L’histoire continue sous la publicité

Plus de 26 400 tests ont été traités au cours des dernières 24 heures. Les cas résolus ont augmenté de 1 135 par rapport à la veille.

Lire la suite:

L’Ontario signale 1249 nouveaux cas de coronavirus, 12 décès supplémentaires

Foyers de soins de longue durée de l’Ontario

Selon le ministère des Soins de longue durée, 2 092 décès ont été signalés parmi les résidents et les patients des foyers de soins de longue durée partout en Ontario, ce qui représente une augmentation de 11 décès.

Il y a actuellement 108 éclosions dans les maisons, soit une augmentation d’un.

Le ministère a également indiqué qu’il y avait actuellement 700 cas actifs parmi les résidents des soins de longue durée et 524 cas actifs parmi le personnel – en baisse de 16 cas et de neuf cas respectivement au dernier jour.

Centres de garde d’enfants et écoles de l’Ontario

Pendant ce temps, les chiffres du gouvernement montrent qu’il y a eu un total de 3 518 cas de COVID-19 liés à l’école en Ontario – 1 985 parmi les élèves et 445 parmi le personnel (1 088 personnes n’ont pas été identifiées). Il s’agit d’une augmentation de 133 cas supplémentaires par rapport à la veille.

Les cas de COVID-19 concernent actuellement 670 des 4 828 écoles de la province. Une école en Ontario est actuellement fermée en raison de cas positifs, a indiqué le gouvernement.

L’histoire continue sous la publicité

Il y a eu un total de 614 cas confirmés dans les garderies et les foyers – une augmentation de 20 (12 cas d’enfants et huit cas de personnel). Sur 5 247 garderies en Ontario, 124 ont actuellement des cas et 20 centres sont fermés.

L’Ontario annonce un financement supplémentaire pour étendre les services mobiles de crise afin de répondre aux urgences en santé mentale

Mardi, le premier ministre Doug Ford a annoncé que plus de 37 millions de dollars iraient à l’expansion des équipes mobiles de crise pour aider le système de justice et les forces de police aux urgences de santé mentale dans toute la province en raison des impacts de la pandémie de COVID-19.

De plus, le gouvernement a déclaré qu’il chercherait à trouver de nouveaux outils et programmes pour soutenir la santé mentale et le bien-être des travailleurs de première ligne.

«Les agents de police de l’Ontario répondent à des dizaines de milliers d’appels en santé mentale par an et nous devons nous assurer qu’ils ont la bonne formation, ainsi que le soutien supplémentaire des professionnels de la santé mentale pour répondre à ces appels et sauver des vies», a déclaré Ford. .

«L’expansion de nos services mobiles de crise aidera les personnes en crise à obtenir le soutien en santé mentale dont elles ont besoin, tout en garantissant que nos policiers et leurs partenaires communautaires peuvent travailler plus efficacement ensemble et rester en sécurité tout en traitant ces types d’appels», a-t-il ajouté.

Avec des fichiers de La Presse canadienne

Afficher le lien »


© 2020 Global News, une division de Corus Entertainment Inc.