Coronavirus : Coronavirus de Madrid: l’Espagne ordonne le verrouillage alors que le nombre de cas augmente

22
Rubriques connexes

  • Pandémie de Coronavirus

Un policier parle avec un chauffeur à Madrid

droit d’auteur d’imageEPA

légendeLes restrictions interdiront aux gens de quitter la région de Madrid à moins que ce ne soit pour un voyage essentiel

Le gouvernement espagnol a ordonné un verrouillage partiel de la capitale Madrid et des régions environnantes gravement touchées par le coronavirus après une augmentation des cas.

En vertu des nouvelles restrictions, les résidents ne seront pas autorisés à quitter la zone à moins qu’ils ne doivent effectuer un voyage essentiel.

Cependant, le gouvernement régional de Madrid affirme que le verrouillage n’est pas juridiquement valide.

Le Grand Madrid représente plus d’un tiers des 133 604 cas diagnostiqués en Espagne au cours des deux dernières semaines.

Mercredi, une majorité de gouvernements régionaux espagnols, qui sont en charge des soins de santé, ont voté en faveur de l’imposition de restrictions dans les zones de plus de 100000 habitants s’ils remplissaient trois critères – 500 cas pour 100000 habitants, 35% d’occupation des patients Covid en soins intensifs unités et résultats positifs dans 10% des tests.

Madrid, qui a un taux de 780 infections pour 100 000, remplit déjà les critères. L’ordonnance, publiée jeudi, donne aux autorités de la ville 48 heures pour mettre en place les restrictions, bien en deçà des mesures de verrouillage imposées au niveau national le 14 mars.

  • Deux millions de décès dus au virus sont «  très probables  », prévient l’OMS

  • Quelles sont les nouvelles règles en Espagne et dans d’autres parties de l’Europe?

En vertu des nouvelles restrictions, les habitants de Madrid et de neuf villes voisines ne seront autorisés à quitter leur région que pour des voyages essentiels impliquant le travail, l’école et l’université, des visites chez le médecin et des soins aux personnes vulnérables.

Les rassemblements sociaux seront limités à six personnes et des restrictions d’horaires et de nombre sont également imposées aux hôtels, lieux de culte et magasins. Les parcs et terrains de jeux sont exonérés à moins que les autorités locales ne choisissent de les fermer.

Le gouvernement régional de Madrid, qui est contrôlé par l’opposition conservatrice et n’a pas voté en faveur des restrictions, a fait valoir que le verrouillage n’était pas juridiquement valide.

Le chef régional de la santé Enrique Ruiz Escudero a accusé le gouvernement central d’envoyer un « message d’alarme et d’agitation » et n’a pas exclu de combattre le lock-out devant le tribunal. Mais la présidente de Madrid, Isabel Díaz Ayuso, a déclaré jeudi que si l’ordonnance serait contestée devant les tribunaux, elle serait respectée.

Le gouvernement régional de Madrid avait choisi de ne pas mettre la ville et ses environs en lock-out, imposant plutôt des restrictions dans 45 zones de soins de santé de base dans le but de freiner la propagation du virus.

Ces mesures elles-mêmes étaient controversées car elles affectaient principalement les zones les plus pauvres de la ville et suscitaient des protestations de centaines d’habitants.

Le gouvernement central espagnol a fait valoir que les restrictions n’étaient pas suffisantes et a recommandé la fin de tout mouvement inutile à travers la ville.

L’Espagne a connu une augmentation significative des cas ces dernières semaines. Plus de 31 411 personnes sont mortes pendant la pandémie et il y a eu plus de 748 000 infections, selon les données de l’Université Johns Hopkins.

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré plus tôt cette semaine que les pays européens voyaient « une augmentation inquiétante de la maladie ».

Êtes-vous à Madrid? Comment le nouveau verrouillage vous a-t-il affecté? Partagez vos expériences par e-mail haveyoursay@bbc.co.uk.

Veuillez inclure un numéro de contact si vous souhaitez parler à un journaliste de la BBC. Vous pouvez également nous contacter des manières suivantes:

Si vous lisez cette page et que vous ne pouvez pas voir le formulaire, vous devrez visiter la version mobile du site Web de la BBC pour soumettre votre question ou commentaire ou vous pouvez nous envoyer un courriel à HaveYourSay@bbc.co.uk. Veuillez inclure votre nom, votre âge et votre emplacement avec toute soumission.

Rubriques connexes