Coronavirus : Coronavirus Covid-19 – Situation à Singapour (15 mars 2020)

14
Attention : Les autorités singapouriennes ont annoncé les 13 et 15 mars de nouvelles restrictions de voyage pour faire face à l’épidémie de Covid-19.

  • Depuis le 15 mars à 23h59 (heure de Singapour), toutes les personnes ayant voyagé en France, en Allemagne, en Espagne et en Italie au cours des 14 derniers jours seront interdites d’entrée et de transit à Singapour. Ces mesures ne concernent pas les détenteurs de permis de travail et de titres de long séjour singapouriens ni les résidents permanents qui seront toutefois placés en quarantaine (Stay-Home Notice) pendant 14 jours à compter de leur retour à partir du 15 mars à 23h59.
  • À partir du lundi 16 mars à 23h59 (heure de Singapour), toutes les personnes ayant voyagé au cours des 14 derniers jours dans les autres pays de l’ASEAN (Birmanie, Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Philippines, Thaïlande, Vietnam), au Japon, en Suisse ou au Royaume-Uni seront placées en quarantaine (Stay-Home Notice) pendant 14 jours à leur arrivée à Singapour. Cette mesure concerne tous les voyageurs (Singapouriens, résidents permanents, détenteurs de titre de séjour singapourien et visiteurs effectuant un court séjour). Les visiteurs effectuant un court séjour (tourisme, voyage d’affaires…) devront être en mesure de fournir une preuve d’hébergement où ils effectueront leur quatorzaine. La Stay-Home Notice ne s’applique toutefois pas aux personnes entrant par les points d’entrée maritimes et terrestres avec la Malaisie. Elle ne concerne également pas les voyageurs en transit à l’aéroport de Singapour.
  • À noter que l’employeur devra impérativement obtenir l’accord du Ministry of Manpower (MOM) AVANT que son employé et, le cas échéant, sa famille (Dependant Pass – DP, Long Term Social Visit Pass – LTSVP si l’employeur s’est porté garant) ne puissent revenir à Singapour pour effectuer sa Stay-Home Notice. Cette mesure concerne les employés, ainsi que les détenteurs de DP et LTSVP pour lesquels l’employeur s’est porté garant, qui se sont rendus au cours des 14 derniers jours en Chine continentale, Corée du Sud, Iran, Italie, France, Espagne et Allemagne, et qui reviennent à Singapour après le 15 mars à 23h59. Elle concerne également les employés, ainsi que les détenteurs de DP et LTSVP pour lesquels l’employeur s’est porté garant, qui se sont rendus au cours des 14 derniers jours dans les autres pays de l’ASEAN (Birmanie, Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Philippines, Thaïlande, Vietnam), au Japon, en Suisse ou au Royaume-Uni, et qui reviennent à Singapour après le 16 mars à 23h59.

    Pour plus d’informations, cliquez ici.

Les autorités chinoises et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) ont confirmé avoir identifié un nouveau coronavirus (Covid-19). Des dizaines de milliers de cas ont été recensés en Chine ainsi que dans d’autres pays.

Les autorités singapouriennes ont annoncé le 23 janvier 2020 avoir détecté un premier cas de coronavirus à Singapour et ont déployé des efforts dans la gestion de l’épidémie, salués et reconnus par le directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé. Le 7 février 2020, le gouvernement a relevé son niveau d’alerte intitulé Disease Outbreak Response System Condition (DORSCON) du niveau jaune au niveau orange (3ème niveau sur 4), impliquant des mesures de précaution et contrôle plus strictes dans les hôpitaux, écoles et lieux de travail notamment. Au 15 mars 2020, 105 personnes sont désormais guéries sur les 226 cas de coronavirus Covid-19 confirmés à Singapour.

Les autorités singapouriennes ont pris des mesures spécifiques à l’égard des personnes ayant voyagé dans certains pays touchés par l’épidémie :

- Toutes les personnes ayant voyagé ou transité en France, Allemagne, Chine continentale, Corée du Sud, Espagne, Italie et Iran au cours des 14 derniers jours sont interdites d’entrée et de transit à Singapour.

- Ces mesures ne concernent pas les détenteurs de permis de travail et de titres de long séjour singapouriens ni les résidents permanents qui seront toutefois placés en quarantaine (Stay-Home Notice) pendant 14 jours à compter de leur retour. À noter que l’employeur devra impérativement obtenir l’accord du Ministry of Manpower (MOM) AVANT que son employé et, le cas échéant, sa famille (Dependant Pass, Long Term Social Visit Pass si l’employeur s’est porté garant) ne puissent revenir à Singapour. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Le ministère des Affaires étrangères singapourien a confirmé que le Stay-Home Notice n’a pas d’effet rétroactif et ne concerne donc pas les personnes ayant voyagé en France, Allemagne, Espagne ou Italie (hors régions du Nord) et qui sont revenues à Singapour avant le 15 mars à 23h59.

  • Exemple 1 : vous avez voyagé en France, Allemagne, Espagne ou Italie au cours des 14 derniers jours et êtes rentré à Singapour le 12 mars. Vous n’êtes pas concerné par la mesure de Stay-Home Notice.
  • Exemple 2 : vous avez voyagé en France, Allemagne, Espagne ou Italie au cours des 14 derniers jours et rentrez à Singapour le 16 mars. Vous êtes concerné par la mesure de Stay-Home Notice et devez rester confiné à votre domicile pendant 14 jours, sans possibilité de sortir. Cette mesure ne concerne que la personne qui a voyagé.

- A partir du lundi 16 mars à 23h59, toutes les personnes ayant voyagé au cours des 14 derniers jours dans les autres pays de l’ASEAN (Birmanie, Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Philippines, Thaïlande, Vietnam), au Japon, en Suisse ou au Royaume-Uni seront placées en quarantaine (Stay-Home Notice) pendant 14 jours à leur arrivée à Singapour. Cette mesure concerne tous les voyageurs (Singapouriens, résidents permanents, détenteurs de titre de séjour singapourien et visiteurs effectuant un court séjour). Les visiteurs effectuant un court séjour (tourisme, voyage d’affaires…) devront être en mesure de fournir une preuve d’hébergement où ils effectueront leur quatorzaine. La Stay-Home Notice ne s’applique toutefois pas aux personnes entrant par les points d’entrée maritimes et terrestres avec la Malaisie. À noter que l’employeur devra impérativement obtenir l’accord du Ministry of Manpower (MOM) AVANT que son employé et, le cas échéant, sa famille (Dependant Pass, Long Term Social Visit Pass si l’employeur s’est porté garant) ne puissent revenir à Singapour. Pour plus d’informations, cliquez ici.

- Depuis le 18 février à 23h59, la Stay-Home Notice a remplacé la mesure de Leave of Absence. Cette mesure de quarantaine dont la durée est similaire (14 jours) s’applique avec des modalités plus strictes (interdiction de sortir du lieu de résidence sous peine de révocation du titre de séjour singapourien). Pour plus d’informations, cliquez ici.

- Pour plus d’informations sur les mesures mises en place à l’arrivée à Singapour, consultez le site de l’Immigration and Checkpoints Authority en cliquant ici.

Une hotline a été mise en place par les autorités singapouriennes et peut être jointe au 1800 333 9999 (appel anglais).

Depuis le 25 février, en raison de l’évolution de l’épidémie et du niveau d’alerte orange décidé par les autorités locales, tout voyage pour Singapour non essentiel est déconseillé (orange sur la carte des Conseils aux voyageurs), en attendant l’amélioration de la situation.

Il est utile de rappeler que votre inscription au registre des Français de l’étranger est vivement conseillée.


PNG