Coronavirus : Coronavirus: Aida Cruises retire les bateaux de croisière de l'Asie

19

Navires mis en quarantaine, interdictions dans les ports: en raison du coronavirus, qui se propage davantage en Asie de l'Est, de nombreux navires de croisière doivent actuellement accepter des changements dans leurs plans de voyage – y compris les passagers d'Aida Cruises. La compagnie maritime Rostock a maintenant tiré des conséquences et a mis fin prématurément à la saison asiatique.

Les navires "Aida Vita" et "Aida Bella" avec un total d'environ 3300 passagers ont été touchés, a indiqué la compagnie à Rostock. Vos voyages devraient donc se terminer dimanche ou lundi dans le port thaïlandais de Laem Chabang.

De là, les navires doivent être transférés à Dubaï sans invités. "La santé et le bien-être de nos clients et de l'équipage sont des priorités absolues pour Aida Cruises à tout moment", a déclaré le porte-parole d'Aida Hansjörg Kunze. Tous les invités concernés seront informés des changements.

Les personnes concernées devraient être remboursées du prix du voyage

L '"Aida Vita", qui compte environ 1100 passagers – pour la plupart allemands – et 400 membres d'équipage, n'avait pas été autorisée à s'amarrer au Vietnam. L'autorité locale du tourisme avait interdit aux passagers et à l'équipage de descendre à terre. Selon Aida, aucune raison n'a été donnée.

Le navire venait donc des Philippines et ne s'était jamais dirigé vers un port chinois. À ce jour, aucun cas de Covid 19 n'a été suspecté ou confirmé à bord d'un navire Aida, a déclaré le porte-parole de la société, Kunze.

Le programme pour l'Asie aurait normalement duré jusqu'en avril. Jusque-là, quatre voyages étaient prévus à la fois pour l '"Aida Vita" et pour l' "Aida Bella". Les navires devraient maintenant naviguer vers d'autres régions. Le programme alternatif sera annoncé dans les prochains jours. Les clients concernés devraient être remboursés du prix du voyage, a déclaré Aida.

Jours d'errance dans les eaux de l'Asie

Les gens pouvaient pousser un soupir de soulagement sur le bateau de croisière "Westerdam": Après des jours d'errance dans les eaux asiatiques, le premier des presque 2300 invités et membres d'équipage a quitté le navire au Cambodge. L'ambassade des États-Unis à Phnom Penh a tweeté: "Les premiers passagers ont quitté #Westerdam et sont sur le chemin du retour! Nous nous réjouissons de vous accueillir lorsque vous entrerez sur le continent."

Cependant, les 1455 invités et 802 membres d'équipage du «Westerdam» n'ont pas été autorisés à débarquer immédiatement, mais ont d'abord été examinés médicalement. Cependant, 20 cas suspects testés n'ont pas été confirmés. Tous les résultats ont été négatifs, a indiqué la compagnie maritime.

La fin de l'épidémie de Covid 19 n'est pas en vue. Les infections en Chine ont fortement augmenté en raison d'une nouvelle façon de compter. Dans tout le pays, près de 64 000 infections sont actuellement enregistrées dans les statistiques officielles, près de 1400 personnes sont mortes en conséquence. Selon les experts, le nombre de cas non signalés est nettement plus élevé.

Icône: Le miroir