Coronavirus : Cinq infections à coronavirus confirmées dans le district de Gütersloh | Haller Kreisblatt

28

Quartier de Gütersloh (HK / mw). C'est après 20 heures mardi soir que le message vient de Gütersloh. L'administration du district a informé que cinq personnes du district de Gütersloh avaient reçu un diagnostic de coronavirus. Toutes les infections ont été confirmées en laboratoire.

L'une des personnes revenait d'Italie. Après son retour le week-end dernier, la personne est immédiatement entrée en quarantaine à la maison et a évité tout contact avec d'autres personnes, explique le cercle dans son message.

Les quatre autres cas confirmés sont des rapatriés d'Autriche. Selon le cercle, ils sont eux aussi entrés en isolement domestique pour éviter l'infection.

L'administrateur du district Sven-Georg Adenauer est soulagé que toutes les personnes ne présentent aucun symptôme de grippe, ou seulement de légers symptômes, selon le communiqué de presse. "En raison du comportement prudent et responsable des personnes concernées, il n'est actuellement pas nécessaire de prendre d'autres mesures qui vont au-delà de l'identification, de l'information et du conseil de la personne de contact", a commenté Thomas Kuhlbusch, le département de santé du district et le chef du bureau de santé du district, le Dr Anne Bunte.

Les données personnelles des malades sont protégées

"Nous vous demandons expressément de comprendre que nous ne donnerons aucune information supplémentaire aux personnes concernées. La protection des données personnelles a clairement la priorité sur tout besoin d'information du public. Si d'autres mesures pertinentes pour le public sont nécessaires, nous discuterons de ces mesures et des mesures pertinentes. Rapportez les raisons factuelles dans la mesure où cela est nécessaire pour empêcher le virus de se propager davantage ", précise Kuhlbusch. "Nous publierons tout ce que les citoyens du district de Gütersloh doivent savoir", a poursuivi Kuhlbusch.

À l'invitation du district, les représentants de la ville et des autorités municipales ne s'étaient rencontrés que mardi matin pour rencontrer le chef Kuhlbusch et le directeur de la santé, le Dr Bunte pour conseiller sur la procédure de survenue des infections confirmées par le nouveau coronavirus (SARS-CoV-2) et la mise en œuvre des événements et des événements majeurs.

"Il était très bon que ce matin, alors que nous attendions toujours la promulgation annoncée du pays, nous avons coordonné étroitement l'organisation des événements et la procédure en cas d'infections par le nouveau coronavirus", explique Kuhlbusch. De nombreux points de coopération importants pour l'avenir ont fait l'objet de discussions approfondies.

Pas d'événements majeurs avec plus de 1 000 visiteurs

Le décret stipule désormais que les grands événements de plus de 1 000 personnes doivent être annulés. Le cercle part du principe que les organisateurs annuleront les événements majeurs de leur propre initiative ou envisageront de limiter le nombre de visiteurs ou le nombre de participants. Les autorités réglementaires locales sont responsables de toutes les interdictions nécessaires.

Dans le cas d'événements avec un nombre inférieur de visiteurs ou de participants, il faudra en particulier vérifier les mesures de protection contre les infections, dit-on. Les recommandations de l'Institut Robert Koch pour la mise en œuvre d'événements majeurs sont utilisées comme ligne directrice.

"Moins la composition des participants est sujette aux risques (personnes connues, petit nombre de personnes, âge et état de santé des personnes), le type d'événement (durée, intensité des contacts) et le lieu de l'événement (plein air, grande salle bien ventilée ou salle bien remplie) ), plus tôt l’objectif peut être atteint que le risque de propagation du nouveau virus corona est réduit ", résume l’administration du district.

Ce n'est pas seulement le sens des responsabilités des organisateurs qui est requis

"Nous recommandons donc à tous les organisateurs de prendre le nouveau décret et les recommandations actuelles de l'Institut Robert Koch pour les événements majeurs quant à savoir si et comment ils prévoient organiser des événements", conseille Kuhlbusch en ce qui concerne les événements prévus.

Le quartier de Gütersloh fait appel au sens des responsabilités des organisateurs, mais aussi à celui de chacun: si tous ceux qui souffrent de symptômes tels que fièvre, toux sèche, nez qui coule et fatigue, problèmes respiratoires, maux de gorge, maux de tête et courbatures, frissons, nausées et diarrhée Rester à la maison, éviter autant que possible les contacts avec les autres, appeler son médecin de famille et discuter de la procédure avec lui aurait été très gagné.

"Les cinq premiers cas dans le district de Gütersloh montrent que le comportement responsable et prudent de l'individu est en effet la chose la plus importante pour empêcher la propagation du virus", a souligné l'administrateur de district Adenauer.

Plus d'informations:

Le site Web de l'Institut Robert Koch et le site Web du ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales fournissent des informations sur la situation actuelle et les recommandations d'action actuelles:
www.rki.dewww.rki.de = ""> et www.mags.nrw/

Les recommandations d'action de l'Institut Robert Koch sont accessibles à l'adresse https://www.rki.de/DE/Content/InfAZ/N/Neuartiges_Coronavirus/Risiko_Grossveranstaltungen.pdf?__blob=publicationFile.

Le quartier a mis en place une hotline pour les citoyens qui ont des questions sur le nouveau virus corona. Celui-ci est joignable du lundi au vendredi de 8h à 17h au 05241 85 45 00. A partir de 17 heures, le téléphone du citoyen de l'Association des médecins de l'assurance maladie légale peut être appelé au 05241/116 117.

Droit d'auteur © Haller Kreisblatt 2020

Les textes et photos du Haller Kreisblatt sont protégés par le droit d'auteur.
Réutiliser uniquement avec l'approbation du rédacteur en chef.