Coronavirus : Berlin attend les rapatriés de Wuhan – 35 000 personnes infectées en Chine

19

Berlin (afp) – La capitale allemande attend une vingtaine de nouveaux rapatriés de la ville de Wuhan, un million d'habitants, qui a été gravement touchée par le virus corona.

Ce dimanche, les passagers doivent atterrir sur la section militaire de l'aéroport de Berlin-Tegel avec un avion spécial, a déclaré le sénateur de la santé Dilek Kalayci (SPD).

En Chine, le nombre d'infections et de décès détectés a de nouveau fortement augmenté jusqu'à samedi. Le nombre de documents a augmenté de 3399 en un jour pour atteindre 34 546, selon la Commission de la santé de Pékin. Le nombre d'infections nouvellement détectées a de nouveau augmenté par rapport à la veille, après avoir légèrement diminué au cours des deux derniers jours. Le nombre de morts est passé de 86 à 722. En dehors de la Chine continentale, il y a plus de 270 cas dans plus de deux douzaines de pays, dont 14 en Allemagne.

Il y a une semaine, une centaine de citoyens et membres de la famille allemands ont été transportés par avion à Francfort / Main à bord d'un avion de la Bundeswehr. "Le gouvernement fédéral a décidé d'autoriser de nouveaux rapatriés de Wuhan à atterrir à Berlin", a déclaré Kalayci. Selon le ministère fédéral des Affaires étrangères, ce sont des «individus» qui ne se sont présentés qu'après le vol de retour samedi dernier ou qui n'auraient pas pu se rendre à l'aéroport à temps. Au début, il n'y avait pas d'informations précises sur les rapatriés samedi. De nombreux détails du vol lui-même n'étaient pas encore connus.

Jeudi, "Der Spiegel" a rapporté que les Allemands pourraient voler avec une machine qui devrait ramener un plus grand groupe de citoyens britanniques. Le ministère britannique des Affaires étrangères avait précédemment annoncé qu'il ferait voyager plus de Britanniques et de membres de leur famille sur un vol charter week-end de Wuhan le week-end. À la demande de l'Agence allemande de la presse, une porte-parole a confirmé que le plus grand nombre possible de citoyens d'autres pays européens devraient voyager avec eux. Elle ne pouvait pas dire si et combien d'Allemands seraient là. Le vol devrait commencer dimanche matin à Wuhan (heure locale).

Selon l'administration de la santé, les rapatriés sont reçus par un médecin officiel à Tegel. Il devrait vérifier si les passagers ont présenté des symptômes pendant le vol. Ils doivent être hébergés dans une zone d'isolement des cliniques DRK du district de Köpenick, dans la banlieue sud-est de Berlin. Tous les passagers seraient testés pour le virus corona. Un résultat est attendu pour lundi midi. Selon les plans actuels, les rapatriés devraient rester à l'hôpital pendant 14 jours, être examinés et traités si nécessaire.

Avec la découverte de cinq nouvelles infections en France, le nombre de cas de coronavirus en Europe est passé à au moins 37. Un enfant et quatre adultes de nationalité britannique ont été testés positifs pour le virus en France, a déclaré samedi la ministre française de la Santé Agnès Buzyn. Les patients ont été traités dans des hôpitaux et n'ont montré aucun signe de maladie grave, a expliqué Buzyn.

En Allemagne, douze cas en Bavière remontent à un employé chinois du constructeur automobile bavarois Webasto. Deux rapatriés qui ont quitté la Chine ont également été testés positivement. De plus, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), vendredi soir, il y a des cas en Italie, en Grande-Bretagne, en Russie, en Belgique, en Finlande, en Espagne et en Suède.

Selon l'OMS, l'infection à coronavirus peut provoquer de légers symptômes tels que l'écoulement nasal, le mal de gorge, la toux et la fièvre. Une pneumonie et des difficultés respiratoires sont également possibles. Selon les données actuelles, la proportion de personnes infectées qui décèdent d'une maladie pulmonaire en Chine est d'environ 2%.

Les premiers décès à l'étranger ont été confirmés en Chine. Comme l'a annoncé l'ambassade des États-Unis à Pékin samedi, un citoyen américain de 60 ans infecté par le virus est décédé le 6 février dans la ville particulièrement touchée de Wuhan. Le message a laissé ouvert le sexe de la victime. Un Japonais est également décédé à Wuhan, selon le ministère japonais des Affaires étrangères. Le patient avait souffert d'une pneumonie sévère.

Le nombre de personnes testées positives pour le coronavirus à bord d'un navire de croisière en quarantaine à Yokohama, au Japon, a augmenté de 3 à 64. Le ministère japonais de la Santé a déclaré samedi. Une personne est dans un état critique. La quarantaine du "Diamond Princess" avec environ 3700 passagers et membres d'équipage est provisoirement valable jusqu'au 19 février, selon les autorités japonaises. Jusqu'à présent, aucun des dix passagers allemands à bord n'a été infecté, a annoncé samedi la compagnie maritime.