Comment congeler les légumes pour conserver leurs nutriments?

22

L’invention des congélateurs nous a simplifié la vie en termes de stockage prolongé des aliments, mais cela a causé un autre problème: comment stocker les aliments frais et crus pour qu’ils préservent toutes les vitamines et tous les nutriments?

Cela est particulièrement réel lorsque nous devons congeler certains légumes, car ils nécessitent souvent plus de compétences en raison de la variété de leurs types. Et si vous souhaitez recevoir une réponse à cette demande, nous partagerons volontiers les conseils de base sur le gel qu’Elisa Chan nous a partagés.

À considérer avant de conserver les légumes au congélateur

La congélation des denrées alimentaires n’est pas seulement utile pour prolonger la durabilité des produits. Lorsque nous stockons des produits dans des caméras de glaçage, nous gagnons plus de temps pour d’autres tâches ménagères, car nous n’avons pas besoin de faire les courses si souvent. Et bien sûr, l’exposition au gel préserve les qualités bénéfiques de l’aliment.
Cependant, différents types d’aliments nécessitent des conditions de congélation complètement distinctes.

Ils doivent même être préparés différemment pour la congélation! Par exemple, il existe une grande variété de légumes, et tous les légumes ne peuvent pas être congelés de la même manière. Cela doit être pris en compte longtemps avant de les givrer car pour certains types de légumes, l’exposition au gel peut avoir le résultat opposé: la congélation les ruinera plutôt que d’allonger la durée de vie.
Donc, si vous souhaitez conserver vous-même des légumes frais au lieu de les acheter dans le magasin le plus proche, tenez compte des faits pratiques suivants:

Presque tout peut être exposé au gel
Oui, les légumes ont souvent l’inconvénient de devenir trop mous et parfois même pâteux après les décongeler, ce qui rend impossible de les ajouter aux salades ou de les manger crus. Néanmoins, nous pouvons facilement trouver de nombreuses autres façons de les utiliser! Les légumes non givrés conviennent parfaitement aux plats tels que les casseroles, les soupes et même les pâtes. Certains d’entre eux décongelleront mieux, d’autres un peu moins bien, mais ils resteront toujours comestibles, c’est important.

En ce qui concerne la congélation, notez que le brocoli, le chou-fleur, les pois et le maïs, les carottes, les courges, ainsi que le chou frisé, les blettes et les colliers peuvent mieux résister au gel.
Le céleri peut également être conservé de cette façon, mais la congélation sera quelque peu différente. Mais les légumes avec un taux d’humidité élevé (par exemple, les concombres ou la laitue) et les champignons sont mieux à ne pas givrer. L’exposition à un tel froid les rendra pâteux après le dégel.

En relation:
https://beezzly.com/how-to-store/how-long-do-grapes-last-in-the-fridge

Essayez de ne pas sauter le blanchiment

Beaucoup d’entre nous essaient de sauter cette procédure car elle prend du temps, des efforts, etc. Néanmoins, nous recommandons à tout le monde de ne pas le faire car le blanchiment est en fait plutôt bénéfique pour les légumes. Après cette procédure, les légumes deviennent plus résistants au gel, et lorsqu’ils sont décongelés, la texture et le goût sont bien meilleurs que si nous les conservions crus.

Tout blanchiment doit commencer par l’épluchage, la taille des tiges et des racines et la suppression de toutes les parties endommagées du légume. Les pois ou les haricots doivent être décortiqués, les légumes que vous réensemencez ou épluchez habituellement doivent également subir cette procédure avant le blanchiment. Il est préférable de couper les gros légumes en petits morceaux pour un meilleur traitement thermique.

En général, deux ou trois minutes suffisent pour faire blanchir les légumes ou même les légumes verts, mais parfois cela peut prendre plus de temps, alors soyez prêt.

En relation: https://ventsmagazine.com/2020/08/17/cabbage-wellbeing-benefits/

Pour exécuter correctement la procédure, suivez attentivement les étapes suivantes:

● Faites bouillir un grand réservoir avec de l’eau.

● Immerger les légumes préparés (c’est-à-dire pelés, épépinés et coupés) dedans pendant la durée recommandée. N’oubliez pas qu’ils doivent encore être assez fermes après le blanchiment et que les herbes ou les légumes verts ne doivent que flétrir un peu.

● Retirez-les et transférez-les instantanément dans le bain de glace. Cela arrêtera immédiatement le processus de cuisson et empêchera les légumes de se gâter.

● Une fois les légumes refroidis, séchez-les soigneusement en les secouant. Si vous pensez que c’est nécessaire, tapotez-les avec des serviettes en papier: aucun liquide ne doit rester à leur surface pour éviter les brûlures du congélateur.

● Certaines sortes de légumes, par exemple, les poivrons, les oignons et le céleri n’ont pas besoin d’être blanchis, pensez-y!

1. Pré-les givrer sur un plateau

Ce n’est pas nécessaire pour les légumes-feuilles qui peuvent être placés dans la caméra de glaçage à la fois, mais d’autres types de légumes sont préférables à cette étape. Étalez simplement les morceaux de légumes sur un plateau afin que chaque morceau ne touche pas son voisin, et faites glisser ce plateau vers la caméra de glaçage.

Lorsqu’ils sont durs, retirez-les en toute sécurité des réservoirs antigel et conservez-les. Quel est l’intérêt de faire cela? Une telle méthode permet de recevoir des morceaux de légumes givrés individuellement au lieu d’une masse glacée solide qu’il sera impossible de décongeler et d’utiliser plus tard.

2. Utilisez des réservoirs appropriés

Des réservoirs propres et résistants au gel sont indispensables pour conserver les légumes. Nos articles les plus recommandés sont les réservoirs en verre, les paquets refermables ou les réservoirs de charcuterie en plastique – tous hermétiques, bien sûr.

Dans certaines situations, des bocaux en verre à large ouverture sont également acceptables, mais assurez-vous de laisser un pouce d’espace vide car le contenu liquide (par exemple les sauces) a tendance à se dilater, ce qui peut entraîner l’éclatement du réservoir.

3. Les herbes ont besoin d’une autre approche

Les herbes tendres nécessiteront plus d’attention que les légumes copieux, nous vous recommandons donc d’utiliser des bacs à glace pour eux.

La procédure de congélation sera simple: hacher finement les herbes et remplir les sections d’un bac à glaçons à environ ¾ du chemin. Garnissez les herbes d’huile d’olive ou d’eau pour conserver leur arôme et leur goût, et faites-les geler jusqu’à ce qu’elles soient solides. Ensuite, ces cubes d’herbes peuvent être conservés dans n’importe quel réservoir résistant au gel et utilisés directement depuis la caméra de glaçage sans décongélation.

4. N’oubliez pas d’étiqueter

La plupart d’entre nous oublient cette étape, mais coller des étiquettes avec la date de congélation sur les réservoirs avec des goodies peut être un excellent rappel. Cependant, écrire la date est également très bien.

Au moins, cela aidera à surveiller le contenu du congélateur et à savoir dans quel délai tel ou tel lot doit être utilisé.

Lorsqu’ils sont correctement préparés, emballés et stockés, les légumes surgelés peuvent durer de huit à dix mois en toute sécurité – plus que suffisant pour les déguster de toutes les manières possibles.

Elisa Chan
Ville: Chicago
Master of Science en éducation nutritionnelle Université américaine de Washington
Contacts: https://beezzly.com/author/elisa

Tout sur la décoration de la maison et les conseils d’inspiration pour la maison.

Cette version a été publiée sur openPR.