Booster d’hydrogène. Hyundai devient actionnaire de H2 Mobility

Booster d'hydrogène.  Hyundai devient actionnaire de H2 Mobility

A l’heure où le marché automobile semble vouloir faire de la mobilité électrique la seule solution d’avenir, Hyundai maintient également son pari sur l’hydrogène. Plus récemment, à travers l’annonce de l’entrée au capital de l’allemand H2 Mobility.

Fondée en 2015 par plusieurs sociétés, dont Daimler, propriétaire, entre autres marques automobiles, de Mercedes-Benz, H2 Mobility a été le principal promoteur du développement des infrastructures hydrogène en Allemagne. Maintenant, en comptant, également dans le rôle d’actionnaire, avec l’implication de Hyundai Motor.

Jusqu’à présent, opérant uniquement en tant que partenaire affilié du conglomérat allemand, Hyundai renforce ainsi son implication, non seulement dans H2 Mobility, mais aussi avec la technologie Fuel Cell, qu’elle propose déjà dans certains de ses véhicules.

Booster dhydrogene Hyundai devient actionnaire de H2 Mobility

Aujourd’hui, avec l’une des infrastructures hydrogène les plus développées d’Europe, l’Allemagne dispose déjà de stations hydrogène dans les zones métropolitaines de Hambourg, Berlin, Rhin-Ruhr, Francfort, Nuremberg, Stuttgart et Munich, ainsi que sur les autoroutes. Tous, exploités par H2 Mobility.

A son entrée dans le capital de la société allemande, le Président-directeur général de Hyundai Motor Europe, Michael Cole, rappelle le « fort engagement [da marca] avec la technologie des piles à combustible », pour affirmer qu’« en combinant notre expérience dans les systèmes à hydrogène et les années de développement d’infrastructures hydrogène de H2 MOBILITY, ce partenariat nous permettra de progresser de manière significative vers la création d’un écosystème d’hydrogène propre ».