biolitec®: traitement des tumeurs de la vessie avec l'ablation laser trans-urétrale TULA® en ambulatoire

98

Jena, 05 décembre 2019 – Les tumeurs de la vessie invasives non musculaires peuvent être traitées avec l'ablation laser trans-urétrale TULA® du pionnier du laser biolitec® d'une manière extrêmement précise et préservant les tissus. La procédure au laser peut être effectuée en ambulatoire sous anesthésie locale ou même sans anesthésie et offre l'avantage par rapport à la procédure standard précédente que l'anesthésie générale peut être évitée. Cela le rend également adapté aux patients à haut risque.

Avec la méthode TULA®, une fibre laser en verre de quartz de haute qualité est insérée dans la vessie au moyen d'une cystoscopie flexible. Avec le laser biolitec® LEONARDO® DUAL, les tumeurs de la vessie sont irradiées avec une combinaison de deux longueurs d'onde. La combinaison des deux longueurs d'onde 980 nm et 1470 nm offre la possibilité d'une vaporisation et d'une coagulation simultanées. Les longueurs d'onde sont conçues pour atteindre l'absorption la plus élevée dans l'eau et l'hémoglobine. Réduit ainsi au minimum le risque de perforation. En raison de saignements mineurs seulement pendant l'opération, la visibilité de la zone chirurgicale est considérablement améliorée.

M. Sachin Agrawal, urologue aux hôpitaux Ashford et St Peter, NHS Foundation Trust, Londres, explique le choix du laser biolitec® et sa polyvalence dans une large gamme de thérapies. Pour cette raison, le laser est également utilisé dans les hôpitaux d'Ashford et de St Peter dans plusieurs domaines thérapeutiques. Le dispositif laser provient de la chirurgie vasculaire et possède d'excellentes propriétés d'hémostase. À 1470 nm, la méthode TULA® offre la profondeur de pénétration la plus efficace de 1 à 2 mm dans le tissu et, avec la deuxième longueur d'onde combinable de 980 nm, la possibilité de traiter les tumeurs de la vessie à risque encore plus élevé en toute sécurité.

Les tumeurs de la vessie invasives non musculaires ont généralement un taux de récidive élevé, ce qui conduit à plusieurs traitements. Les patients plus âgés atteints de maladies préexistantes ne conviennent pas au traitement conventionnel sous anesthésie générale. TULA® offre désormais aux patients à haut risque la possibilité d'une thérapie peu invasive et douce, qui peut être répétée aussi souvent que nécessaire.

M. Philip James, également urologue aux hôpitaux Ashford et St Peter, résume les résultats de leur propre enquête auprès des patients. Les patients avaient vécu le traitement TULA® de manière très positive: les trois quarts d'entre eux n'avaient aucune douleur. Un quart a déclaré que la douleur perçue était bien tolérée. Sans exception, tous les patients subiraient à nouveau le traitement TULA®. Cela confirme l'hypothèse selon laquelle les patients atteints de TULA® recevraient un traitement avec beaucoup moins d'inconfort et de problèmes.

En plus du traitement TULA® pour les tumeurs de la vessie, biolitec® continue d'offrir sa thérapie éprouvée HBP LIFE en urologie avec sa fibre laser désormais optimisée XCAVATOR® et, plus récemment, la méthode laser avancée FLA (Focal Laser Ablation) pour le traitement de la prostate tumeurs. Ici, des taux d'ablation élevés peuvent être atteints dans les plus brefs délais sans perte de sang avec une puissance et une précision élevées. La méthode d'opération au laser pour l'HBP réduit également considérablement le risque d'éjaculation rétrograde.

Pour plus d'informations sur la thérapie TULA®, rendez-vous sur www.biolitec.com (https://www.biolitec.de/en/applications/urology.html). Là, vous pouvez également regarder un film dans lequel les médecins parlent de leurs expériences avec la thérapie TULA®.