Avec un V6 de 406 ch et un design rétro. Nissan présente la nouvelle Z

Avec un V6 de 406 ch et un design rétro.  Nissan présente la nouvelle Z

Ce mercredi aube, Nissan a dévoilé la dernière génération de sa sportive Z, marquée non seulement par un design ouvertement rétro, mais aussi par un V6 Twin Turbo annonçant 406 ch de puissance. Malheureusement, aucune promesse commerciale en Europe…

Annoncé par le concept Z Proto dévoilé en septembre dernier, celui qui est aussi la septième génération de la sportive Nissan Z, successeur de la 370Z, et rivale directe de la Toyota Supra, devrait être commercialisé au cours de la prochaine année 2022. Déjà. , uniquement sur les marchés japonais et nord-américain.

Quant à l’exclusion des marchés européens, Nissan la justifie par ce qu’elle qualifie de « phénomène de contraction observé sur le marché européen des petites voitures de sport, ainsi que des réglementations spécifiques sur les émissions ».

Nissan Z
Nissan Z

Avec un nouveau V6… et une boîte manuelle (aussi)

En ce qui concerne le modèle lui-même, l’accent est mis sur la transformation opérée sur le moteur, la Nissan Z abandonnant le V6 de 3,7 litres qui équipait la 370Z, pour adopter un nouveau V6 Twin Turbo de 3,0 litres. Ce que d’ailleurs la marque japonaise utilise déjà dans le coupé Infiniti Q60.

Par ailleurs, en plus d’annoncer 69 ch de plus que le précédent V6, le nouveau bloc promet également un couple maximum de 475 Nm à 5600 tr/min, soit 30 % de plus que l’hélice de la 370Z.

En plus du nouveau V6, il existe deux possibilités de transmission : une boîte de vitesses manuelle à six rapports ou, en alternative, une boîte de vitesses automatique à neuf rapports. Les deux, accompagnés d’un système Launch Control cherchant à améliorer les performances, les unités équipées de transmission manuelle ayant également un arbre de transmission en fibre de carbone, ainsi qu’une fonction de maintien de la rotation, dans les réducteurs de la boîte de vitesses.

Nissan Z
Nissan Z

Dans les modèles à transmission automatique, l’inclusion d’un système de modes de conduite avec deux options, Standard et Sport, cette dernière promettant une capacité d’accélération encore meilleure, une direction plus sportive, une meilleure sonorité, ainsi qu’une reformulation des caractéristiques dynamiques de la voiture de sport.

Soit dit en passant, et selon le soutien de Nissan, le développement de cette nouvelle Z a été fait afin d’améliorer les caractéristiques de conduite présentées par ses prédécesseurs. Avec l’ingénieur en chef responsable du développement de nouveaux produits, Hiroshi Tamura, commentant que, « plus que d’être puissant et agile, le nouveau Z a été conçu pour être un, avec le conducteur, ainsi qu’un véritable » partenaire de danse « dans les aventures sur la route ».

Pour justifier cette idée, la promesse faite par la marque japonaise, que la nouvelle Z offrira une plus grande rigidité de carrosserie que la 370Z. Ceci, en plus de la valeur ajoutée d’un nouveau système de direction assistée électronique, ainsi que de pneus avant plus larges sur des roues de 18 pouces (19″, sur les versions supérieures), dans le but d’augmenter les performances en virage.

Nissan Z
Nissan Z

De plus, les amortisseurs, à l’avant et à l’arrière, adoptent un nouveau design, que Nissan garantit pour réduire la force d’amortissement d’environ 20%, améliorant ainsi la stabilité. Parallèlement à ce changement, la suspension en aluminium à double triangulation a également été révisée.

Réinterprétation de la Z 1969

Passant aux aspects esthétiques, l’introduction d’éléments de style importés du modèle original de 1969, comme le capot long et l’arrière court, auxquels cette nouvelle Z ajoute d’autres solutions rétro. Parmi lesquels, les phares LED à deux demi-cercles, faisant référence à la Fairlady 240ZG des années 70.

Toujours à l’avant, une lame aérodynamique, complétée, dans les versions plus performantes, d’un becquet arrière.

Nissan Z
Nissan Z

La même combinaison de Passé, Présent et Futur est appliquée dans la cabine, où un écran tactile de 8 pouces, faisant partie du système d’infodivertissement, au centre du tableau de bord, se retrouve combiné avec des éléments de design classiques, importés du Z d’origine. Ainsi qu’un tableau de bord numérique de 12,3 pouces, entièrement personnalisable, mais inspiré de l’analogique.

Quant aux sièges, ils s’inspirent de ceux de la GT-R, afin d’assurer un meilleur confort et un meilleur réglage, ainsi qu’une plus grande utilisation du daim.

Avec deux versions pour les Amériques

Avec des promesses de commercialisation sur le marché américain avec deux versions, Sport et Performance, cette dernière avec des roues de 19″ et des éléments supplémentaires dans la carrosserie, la nouvelle Nissan Z devrait également avoir une édition de lancement spéciale et limitée, appelée Z Proto Spec. Qui, comme son nom l’indique, s’inspire du concept, montrant des étriers de frein jaunes, des roues en alliage d’aluminium bronze, en plus d’autres éléments de style sur mesure.

Nissan Z
Nissan Z

Le modèle destiné au marché domestique au Japon, en revanche, présentera des différences substantielles, ayant donc sa propre présentation, à réaliser, dès le départ, cette année. Il est également certain qu’elle adoptera un nom différent – ​​Fairlady Z.

Enfin, en ce qui concerne les prix, rien n’a encore été révélé.