Avec prix et date d’arrivée. Audi présente la fougueuse RS3 de 400 ch !

Avec prix et date d'arrivée.  Audi présente la fougueuse RS3 de 400 ch !

Après une longue attente, voici, Audi présente – enfin !… – la troisième génération du plus hardcore des éléments de la famille A3 : la nouvelle RS3. Marqué, comme il ne pouvait en être autrement, pour son design, sa technologie et, surtout, pour le 2.5 TFSI déjà très primé et entre-temps vérifié, annonçant 400 chevaux de fougue !

Place à la nouvelle Audi RS3 est arrivée ! Présenté, à la fois sous forme de hayon et sous forme de berline, dans les deux cas, avec la promesse d’être mis en vente, dès le même mois de juillet. Mais, on y va…

En fait, et encore plus important que la date d’arrivée du nouveau RS3 sur le marché est, sans aucun doute, comment il arrivera. Puisqu’Audi réaffirme – s’il y avait des doutes… – que, son trappe à chaud arrivera propulsé par le moteur à essence cinq cylindres en ligne de 2,5 litres déjà très apprécié avec turbocompresseur. Dans ce cas, on annonce 400 ch de puissance, et plus tôt que ce qui se passe dans le prédécesseur : à partir de 5 600 tr/min, jusqu’à 7 000, lorsque la ligne rouge apparaît !

La nouvelle RS3, dans sa version berline et "décorée" en Kyalami Green.  Discret...
La nouvelle RS3, dans sa version berline et « décorée » en Kyalami Green. Discret…

Distingué par le prix International Engine of the Year à neuf reprises consécutives, ce 2.5 TFSI annonce également un couple maximum de 500 Nm, soit 27 Nm de plus que dans la RS3 toujours en vente. Même conduire Audi à s’assurer que la nouvelle génération « peut accélérer encore plus vite, en partant des régimes les plus bas », en plus d’avoir un couple maximal, pendant une période de régime plus longue – de 2 250 à 5 600 tr/min.

En effet, conservant l’option de la boîte automatique à double embrayage et à sept rapports, désormais supportée de série sur le célèbre système de traction intégrale quattro, la nouvelle Audi RS3 annonce désormais une capacité d’accélération, de 0 à 100. km/h, en pas plus de 3,8 secondes (moins de 0,3 s que le prédécesseur), pour finir à 250 km/h. Ou à 280 km/h, à la demande du client. Ou même jusqu’à 290 km/h, lorsqu’il est équipé du pack RS Dynamic en option et de ses disques de frein en céramique.

Des chiffres qui, d’ailleurs, et ce uniquement du point de vue de la curiosité, permettent au trappe à chaud d’Ingolstadt surpasse la rivale Mercedes-AMG A45 S 4MATIC et ses 421 ch…

Bien qu'avec moins de puissance déclarée, le nouveau RS3 surpasse son rival AMG 45 S 4Matic en accélération et en vitesse de pointe
Bien qu’avec moins de puissance déclarée, l’Audi RS3 de troisième génération surpasse la rivale AMG 45 S 4Matic en accélération et en vitesse de pointe

Pour le reste, Audi vante aussi « le son incomparable » procuré par l’arrêté de mise en service du cinq cylindres – 1-2-4-5-3 -, avec un nouveau volet anti-bruit, à l’entrée d’échappement, pour y contribuer. symphonie, en agissant, de manière différente et selon le mode de conduite choisi, à différents moments de la plage de régime du moteur. Le modèle peut également recevoir un système d’échappement sport RS, auquel le constructeur attribue une cote moteur « améliorée ».

Avec de meilleurs châssis et freins

De plus, parallèlement aux améliorations apportées au moteur, l’introduction d’un système de répartition du couple, appelé « RS Torque Splitter », remplaçant le différentiel arrière traditionnel, dont la génération encore en vente porte, et qui comprend une paire de multidisques à commande électronique embrayages pour une meilleure répartition de la puissance sur l’essieu arrière.

Ainsi, en plus de réduire le sous-virage dans les virages plus serrés, la nouvelle technologie permet des « braquages ​​plus contrôlés », en envoyant, selon la marque allemande dans un communiqué, la quantité correspondant jusqu’à un maximum de 1750 Nm pour une seule roue ! Cependant, en plus, selon le mode sélectionné dans le système de profil de conduite, il existe cinq possibilités : Confort/Efficacité, Auto, Dynamique, RS Performance et RS Torque Rear. Lequel alors ? Dans le dernier, bien sûr…

Le nouveau répartiteur de couple RS
Le nouveau répartiteur de couple RS

Toujours dans le cas particulier du châssis, les mises à jour portent sur les amortisseurs, avec une réponse plus immédiate, grâce à l’introduction d’un système de valve RS3 spécifique (en plus d’assurer une réduction de la garde au sol, par rapport au prédécesseur, de 10 mm ), une courbure accrue des roues (pour une direction plus précise) et un contrôleur de dynamique du véhicule modulaire (mVDC). Qui surveille les mouvements latéraux de l’ensemble, à travers les composants, à la fois du système de propulsion et de la suspension, pour garantir une plus grande efficacité de la puissance appliquée.

De plus, et parce que la sécurité est importante, la nouvelle RS3 reçoit également, en série, un nouveau système de freinage à six pistons, associé à des disques ventilés et perforés sur les quatre roues. Et que, pour cette raison, Audi dit qu’ils sont plus stables et avec une capacité de refroidissement améliorée de 20%. Ceci, sans oublier la possibilité d’embellir l’ensemble final, avec l’une des quatre couleurs en option : le gris, le rouge, le bleu ou l’incontournable noir.

Incidemment, et en pensant aux aventures sur piste, la nouvelle Audi RS3 peut également être équipée, de série et à la demande du client, de pneus Pirelli P Zero « Trofeo R », semi-slicks de compétition qui apparaissent, pour la première fois, dans l’offre.

La nouvelle Audi RS3 en parfaite glisse
La troisième génération d’Audi RS3 en parfaite glisse

Esthétique du respect imposé

Enfin, en ce qui concerne l’esthétique, une évolution de ce qui est déjà attendu dans une proposition comme cette RS3, à commencer par l’introduction d’entrées d’air (encore) plus généreuses, des lignes plus agressives, des jantes alliage 19 niveaux au design spécifique, et bien sûr , tuyaux d’échappement fortement affirmatifs.

En fait, selon les photos présentées ici, les différences, même pour le tout aussi nouveau A3, sont impossibles à ne pas remarquer. D’emblée, à l’avant, avec une calandre noire personnalisée, s’étendant à l’optique, qui, accentuant un avant large dont l’essieu avant a gagné 33 mm de longueur, peut également recevoir en option la technologie LED matricielle avec un intérieur assombri. .

De plus, le noir n’est pas seulement les énormes prises d’air avant, mais aussi les jupes latérales, les coques de rétroviseurs extérieurs, le diffuseur arrière et, en option, même le toit. Depuis et, certainement, en pensant notamment aux plus distraits, le nouveau RS3 complète tous ces détails, avec deux nouveaux coloris exclusifs RS : Kyalami Green [nas fotos] et Grey Kemora. Ne passez pas inaperçu…

La nouvelle Audi RS3 a même grandi dans la largeur de la voie avant et semble maintenant plus intense
La troisième génération d’Audi RS3 voit une augmentation de la largeur de la voie avant et a maintenant une apparence plus intense

Une cabine à la hauteur

Dans l’habitacle, une multitude d’éléments RS cherchant à accentuer l’ambiance viscéralement sportive, associés à la planche de bord « obligatoire » 100% numérique Virtual Cockpit Plus (de série). Bien et dans ce cas, avec une série d’informations supplémentaires, telles que l’enregistrement des forces G, le nombre de tours et l’accélération de 0 à 100 km/h, de 0 à 200 km/h, dans le quart de mile et dans le huitième mile .

Il y a aussi un écran tactile central de 10,1 pouces, qui fait partie du célèbre système d’infodivertissement MMI et avec la fonctionnalité RS Monitor. Qui affiche, à tout moment et entre autres informations, les températures des différents liquides, ainsi que les pneus.

Bénéficiant de nombreuses applications en fibre de carbone, le nouveau RS3 comprend également des sièges sport RS avec surpiqûres contrastées (qui, pour la première fois, peuvent être en vert) et des ceintures de sécurité à liseré de couleur, ainsi qu’un volant sport RS. et recouvert de cuir. Et qui affiche désormais un nouveau bouton RS pour sélectionner les modes de conduite.

Disponible pour les commandes en juillet

Désormais présentée, la troisième génération de l’Audi RS3 peut être commandée, comme le garantit la marque aux quatre anneaux, dès ce mois de juillet, sur les marchés européens. Bien que les premières unités ne devraient pas commencer à arriver chez les concessionnaires avant l’automne prochain.

Quant aux tarifs, on ne connaît, pour l’instant, que ceux pratiqués en Allemagne, où la version Sportback sera disponible à partir de 60 mille euros, tandis que la Berline débutera à 62 mille euros.