Avec le soutien de l’UE. Honda montre la conduite autonome de niveau 3 et 4

Avec le soutien de l'UE.  Honda montre la conduite autonome de niveau 3 et 4

Focalisé sur le développement de la technologie de conduite autonome, Honda vient de dévoiler, en Allemagne, quatre de ses prototypes équipés de système de conduite semi-autonome de niveau 3 et 4. Objectif ultime : atteindre 2050 sans aucune victime d’accident, impliquant des motos ou automobiles Honda.

Présente à l’ITS World Congress 2021 qui se déroule en Allemagne, la Honda japonaise a ainsi montré tout le chemin déjà parcouru dans le domaine des technologies de conduite autonome et semi-autonome. Ceci, au moment où l’Union européenne évalue également la faisabilité de la circulation de véhicules équipés de systèmes de conduite autonome de niveau 3 et 4 sur les routes de tous les jours.

Pour le reste et dans le cadre du programme, Honda a mis à disposition quatre prototypes équipés de technologies de conduite autonome, basées sur la berline Legend.

Les prototypes Honda Legend Hybrid EX
Les prototypes Honda Legend Hybrid EX

« Chauffeur d’embouteillages » et « Chauffeur d’autoroute »

A noter également que la marque japonaise teste actuellement de nouveaux systèmes en Europe, appelés ‘Traffic Jam Chauffer’ et ‘Motorway Chauffer’, qui ont déjà parcouru plus de 25 900 kilomètres sur les routes allemandes.

À propos de ces technologies, Honda révèle qu’elles peuvent surveiller les conditions de circulation et prendre le contrôle total de la voiture, chaque fois que le conducteur le juge sûr.

De plus, la Honda Legend Hybrid EX propose déjà une conduite autonome de niveau 3 au Japon, et la marque reste déterminée à développer encore plus ce système.

« Chez Honda, nous considérons la technologie de conduite autonome comme un élément essentiel de nos technologies de sécurité avancées », commente le Dr Robert Kastne, chef du projet L3Pilot et Honda R&D Europe, dans un communiqué. Ajoutant que « À la suite d’années de recherche dans ce domaine, nous sommes ravis de participer activement à cette initiative d’innovation de l’UE et de soutenir les activités de recherche avancées pour la conduite automatisée qui visent à accroître encore la sécurité et à réduire encore plus les accidents sur routes européennes. « 

Il convient également de noter que Honda a investi massivement dans la recherche et le développement de systèmes de conduite autonome. Au début de cette année, il a annoncé une stratégie visant à prévenir les décès dus aux collisions routières impliquant des motos et des voitures Honda, dans le monde entier, d’ici 2050.