Au volant. Tonale ou la nouvelle vie d’Alfa Romeo

Au volant.  Tonale ou la nouvelle vie d'Alfa Romeo

La nouvelle Alfa Romeo Tonale est maintenant en vente dans la version Edizione Speziale avec le moteur de 130 ch. Le prix de lancement est de 39 mille euros. En juillet, le moteur 160 ch arrive et, en septembre, une proposition diesel. Nous avons conduit la Tonale (160 ch) qualifiée d’Alfa Romeo la plus technologique de tous les temps. Sera?

La Tonale est immédiatement identifiée comme une Alfa Romeo, grâce au design de la face avant, avec l’habituel « scudetto » bien ajusté entre les optiques à profil mince. Le profil bas du toit et l’arrière court lui confèrent une allure très dynamique et la taille haute renforce la sensation de force.

La plate-forme est la même que celle utilisée par le groupe FCA sur la Jeep Compass, mais a subi une révision en profondeur afin de renforcer l’attitude dynamique qui fait partie intégrante de l’ADN de la marque italienne. En plus de plusieurs renforts structuraux qui augmentent la rigidité structurelle, le travail principal a porté sur l’équilibre du châssis, ainsi que sur la suspension qui adopte une structure MacPherson et peut compter sur des amortisseurs qui, par des impulsions électromagnétiques, peuvent modifier la fermeté. Privilégier le confort ou une plus grande fermeté pour favoriser le dynamisme.

L'Alfa Romeo Tonale utilise la même plate-forme que la Jeep Compass, bien que profondément révisée
L’Alfa Romeo Tonale utilise la même plate-forme que la Jeep Compass, bien que profondément révisée

Toute la définition du Tonale vise à impliquer les amateurs de conduite sportive. Outre la suspension, la direction (la plus directe du segment) et les freins, à disques et mâchoires Brembo, jouent également un rôle clé. A tel point que le Tonale semblait clairement préparé pour répondre aux exigences de motorisations beaucoup plus puissantes, comme la version hybride rechargeable, de 275 ch, qui arrivera en début d’année prochaine.

Le Tonale est le modèle le plus important qu’Alfa Romeo a présenté ces dernières décennies, car il est le premier du plan de relance « conçu » par la marque, vers une électrification complète, en 2027, et qui verra une nouvelle proposition émerger chaque année. Les dirigeants d’Alfa Romeo savent bien que le Tonale doit être convaincant, ce qui explique le pari sur les technologies les plus avancées.

C’est le cas du nouveau bloc quatre cylindres, d’une cylindrée de 1,5 litre, qui se décline en deux niveaux de puissance : 130 ch (le premier arrivé) et 160 ch. Tous deux fonctionnent selon le cycle de Miller, utilisant une pompe d’injection haute pression (350 Nm) et un système de variation « infinie » pour l’ouverture et la fermeture des soupapes d’admission et d’échappement. Des solutions technologiques visant à un meilleur contrôle de la consommation et des émissions, un objectif pour lequel la plus grande contribution est l’utilisation d’un petit moteur électrique de 20 ch et 55 Nm de couple, installé à l’intérieur de la boîte de vitesses à sept rapports, à double embrayage.

Le Tonale arrivera sur le marché avec un quatre cylindres de 1,5 litre à deux niveaux de puissance : 130 et 160 ch.
Déjà en vente, l’Alfa Romeo Tonale arrivera sur le marché avec un quatre cylindres de 1,5 litre à deux niveaux de puissance : 130 et 160 ch.

L’apport de ce pari sur la technologie hybride se limite aux manœuvres à basse vitesse (stationnement par exemple) ou à quelques mètres dans les embouteillages. En effet, Alfa Romeo a choisi d’utiliser une petite batterie avec seulement 0,8 kWh de capacité, une décision qui visait à lui permettre d’être  » rangée  » sur le sol, entre les sièges avant, sans nuire à la répartition du poids. Un impératif quand la priorité est à la dynamique.

Les deux moteurs partagent les principales technologies avec la différence de 30 ch résultant de l’utilisation, pour la première fois dans un moteur à essence, d’un turbo à géométrie variable qui, en théorie, a l’avantage d’offrir une plus grande disponibilité à tous les régimes.

Sans l’exubérance d’antan

Les turbos à géométrie variable étaient la solution trouvée par les moteurs diesel pour résoudre le manque de réponse à bas régime, nous étions donc curieux de constater leur efficacité dans le cas du Tonale. Il n’est pas possible d’établir une comparaison, car nous ne conduisons que la version 160 ch, la vérité est que nous avons prouvé un comportement très honnête, bien que sans l’exubérance de l’Alfa Romeo d’autrefois.

Les temps ont changé. La « dictature » de l’efficacité énergétique et des émissions a clairement dicté la loi. Malgré toute la technologie, même le moteur de 160 ch ne peut pas être exaltant, comme en témoigne l’accélération de 0 à 100 km/h en 8,8 secondes (9,9 secondes pour le moteur de 130 ch), pour une vitesse maximale de 210 km/h. Les crédits vont tous à la consommation qui, lors d’un premier contact pris dans la région de Milan, dans le nord de l’Italie, avoisinait les 5,7 litres/100 km officiellement annoncés. Sur un autre parcours, avec beaucoup de circulation et de fortes montées, elle est montée à 7,7 L/100 km.

Aidant les performances dynamiques, le sélecteur DNA bien connu ... bien qu'avec la préférence d'aller jusqu'au 'N'
Aux performances dynamiques s’ajoute le fameux sélecteur DNA… quoique et dans ce cas, avec la préférence de passer tous en mode ‘N’

Le Tonale a le sélecteur DNA qui nous permet de choisir entre trois programmes de conduite, en ajustant la réponse de l’accélérateur ainsi que l’amortissement de la suspension. Le démarrage se fait toujours en « N », qui établit un compromis entre dynamique et efficacité énergétique, tandis que le programme « A » « étrangle » presque le moteur pour favoriser la consommation.

Le plaisir de conduite que l’on s’attend à trouver dans une Alfa Romeo, on ne le « reconnaît » qu’avec le sélecteur en position « N » et, malgré tout, il est indispensable d’avoir les palettes de changement de vitesse au volant (exclusivement sur la Veloce et versions Edizione). Lancement Speziale), afin que nous puissions garder le moteur « éveillé » au minimum, même sans le feu que les « alfistas » voudraient.

Une Alfa Romeo tournée vers l’avenir

Le Tonale est une Alfa Romeo tournée vers l’avenir, cela ne fait aucun doute. Les performances du moteur nous le disent, tout comme l’intégration des technologies les plus avancées dans l’habitacle, notamment en termes de connectivité, de confort et de sécurité.

La Tonale est une Alfa Romeo entièrement tournée vers l'avenir, comme en témoigne l'incorporation des technologies les plus avancées.
La Tonale est une Alfa Romeo entièrement tournée vers l’avenir, comme en témoigne l’incorporation des technologies les plus avancées.

L’espace répond aux besoins de quatre adultes et la capacité du coffre à bagages atteint 500 litres. L’« agencement » intérieur a « l’attrait » sportif d’Alfa Romeo, malgré l’instrumentation entièrement numérique. En plus du panneau devant le conducteur qui fournit les principales informations, au centre du tableau de bord se trouve un écran de 10,25 pouces qui sert à faire fonctionner un large éventail de fonctions, dont les principales peuvent être activées à partir des commandes sur le volant ou par instruction.

Tonale utilise le système Amazon Alexa, qui utilise l’Intelligence pour « deviner » nos préférences et répondre à nos demandes, grâce à la reconnaissance vocale. Le problème est que, pour l’instant… le système Amazon Alexa n’est pas disponible au France.

A partir de 39 mille euros… au lancement

Après l’édition de lancement, dont le prix commence à 39 000 euros, comme nous l’avons dit, la gamme Tonale recevra progressivement d’autres moteurs, dont une proposition Diesel et un hybride rechargeable de 275 ch, et sera développée en quatre versions d’équipement : Super et Sprint (130 ch) et Ti et Veloce (160 ch).

Initialement disponible avec le moteur 1,5 litre susmentionné de 130 et 160 ch, le Tonale recevra progressivement des moteurs diesel et hybrides rechargeables.
Initialement disponible avec le moteur 1,5 litre susmentionné de 130 et 160 ch, le Tonale recevra progressivement des moteurs diesel et hybrides rechargeables.