Au service de la Présidence de la France. DS présente le nouveau DS 7 Crossback Élysée

Au service de la Présidence de la France.  DS présente le nouveau DS 7 Crossback Élysée

Poursuivant une tradition déjà au service des présidents de la République française, au moins depuis la déclaration de la V République, DS s’apprête désormais à livrer le dernier véhicule de la flotte présidentielle gauloise : le DS 7 Crossback Élysée.

Après, juste après son entrée en fonction, l’actuel président de la République, Emannuel Macron, a descendu les Champs Elysées à bord du DS7 Crossback Présidentiel, voici, le DS7 également français annonce maintenant la prochaine acquisition de la flotte présidentielle, baptisée DS 7 Crossback Élysée.

Basée sur la version DS 7 Crossback E-Tense 4×4 300, cette nouvelle DS 7 Crossback Élysée présente d’emblée un châssis allongé de 20 centimètres par rapport au montant B et, par conséquent, un empattement plus long, devenant, ainsi, en un meilleur lieu de travail, un vrai bureau mobile. Grâce également à une zone de jambe arrière qui atteint jusqu’à 545 millimètres.

Après la DS 7 Crossback Présidentiel, voici la nouvelle "limousine" de la Présidence française
Après la DS 7 Crossback Présidentiel, voici la nouvelle « limousine » de la Présidence française

Protégé par un système de blindage intégral, le DS 7 Crossback Élysée a également vu la banquette arrière remplacée par deux sièges individuels, recouverts de cuir Basalt Black avec la signature « bracellet » typique de DS Automobiles.

Entre les deux sièges, un accoudoir, tandis que le toit est recouvert d’un matériau exclusif Alcantara.

L’espace arrière est complété par des chargeurs sans fil et des prises USB, ainsi qu’un porte-document central ouvert.

D’une longueur totale de 4,79 mètres, dont 2,94 m séparent les deux essieux – la largeur de 1,91 m et la hauteur de 1,62 m restent inchangées -, le nouveau véhicule présidentiel compte toujours et à l’extérieur en Ink Blue, avec du bleu et feux de détresse rouges à l’avant, porte-drapeaux amovibles, l’insigne « RF » sur le capot, les portes avant et le coffre, ainsi que des roues spéciales de 20 pouces. Il intègre également une antenne de type « aileron de requin », destinée au système spécial de télécommunications de la Présidence.

Les initiales de la République française ne manquent pas non plus dans l'habitacle du DS 7 Crossback Élysée
Les initiales de la République française ne manquent pas non plus à l’intérieur du nouveau véhicule présidentiel

Enfin, et en tant que moteur, le DS 7 Crossback Élysée utilise un moteur hybride E-Tense de 300 chevaux, plus une transmission intégrale.

Enfin, DS avance que le DS 7 Crossback Élysée fera sa première apparition publique lors de la Commémoration des cérémonies de l’Armistice, signée le 11 novembre 1918, marquant, là, son entrée en service dans la flotte officielle de la Présidence de la République de La France.

Arborant une couleur extérieure appelée Ink Blue, ou Ink Blue, la signature lumineuse du DS 7 Crossback Élysée ne manque pas de se démarquer
Arborant une couleur extérieure appelée Ink Blue, ou Blue Ink, la signature lumineuse de la DS 7 se démarque toujours