Après le teaser. Hyundai présente le nouveau N les 15 et juillet

Après le teaser.  Hyundai présente le nouveau N les 15 et juillet

La division performance de Hyundai vient d’annoncer une autre nouveauté – un nouveau modèle « N », toujours pour 2022, qui inaugurera une nouvelle voie pour les modèles les plus sportifs de la marque séoul. A dévoiler le 15 juillet.

Pour l’instant, encore enveloppée d’un manteau de secret, la nouvelle proposition ‘N’ devrait donc être dévoilée le lendemain de la division performance de Hyundai, le 15 juillet. Depuis, alors que le moment n’arrive pas, un seul teaser annonce ce que l’on ne peut, pour l’instant, qu’en avant-première.

À propos de l’image maintenant publiée, la certitude que la nouvelle proposition ‘N’ se vantera d’un aileron arrière généreux, ainsi que d’une silhouette qui suggère un long capot avant, ainsi qu’une plate-forme allongée. Des éléments qui, soit dit en passant, nous font entrevoir un modèle très différent de ceux que ‘N’ a promus.

C'était l'une des images que Hyundai a diffusées, ces derniers temps, sur les réseaux sociaux.  La future version N de la Ioniq 6 ?....
C’était l’une des images que Hyundai a diffusées, ces derniers temps, sur les réseaux sociaux. La future version N de la Ioniq 6 ?….

De plus, et à propos de cette nouvelle voiture de sport, Hyundai ajoute qu’« elle anticipe l’avenir et l’héritage des modèles N ». N’avançant cependant pas beaucoup plus sur cette nouvelle proposition.

Rappelons que Hyundai a récemment dévoilé une nouvelle image de la future Hyundai Ioniq 6, avec justement un aileron arrière généreux inspiré de la compétition. Un fait qui, soit dit en passant, laissait dans l’air la possibilité que ce nouveau modèle puisse également avoir une version plus excitante.

L’Europe avec plus d’autonomie

Selon le britannique Autocar, le groupe Hyundai-Kia aura décidé, entre-temps, d’accorder à sa division européenne, dont le siège est en Allemagne, une plus grande autonomie dans le développement de nouveaux modèles, destinés spécifiquement aux marchés européens.

Hyundai vient non seulement de donner plus d'autonomie à sa division européenne, mais prévoit également d'augmenter ses installations au Nürburgring, où il développe tous les dérivés N. Photo : Turbo
Hyundai vient non seulement de donner plus d’autonomie à sa division européenne, mais prévoit également d’augmenter ses installations au Nürburgring, où il développe tous les dérivés N. Photo : Turbo

Une telle décision devrait permettre, entre autres, l’émergence d’un plus grand nombre de modèles adaptés aux préférences des consommateurs européens et qui pourraient également être commercialisés dans d’autres pays du monde.

En effet, le groupe sud-coréen entend également doubler les installations dont il dispose actuellement au Nürburgring, où il développe actuellement ses dérivés « N », afin de créer les conditions d’un renforcement de son engagement dans ce domaine.