Dans les manchettes | Une manifestation de soutien à l'étudiant qui s'est immolé par le feu à Lyon

9

Une centaine d'étudiants se sont réunis mardi midi sur le campus de l'Esplanade à Strasbourg pour soutenir l'étudiant. qui s’est immolé par le feu vendredi devant le CROUS de Lyon. En quittant le bâtiment Patio, ils ont dû retourner au CROUS.

La réunion a été organisée à l'invitation d'une intersyndicale de l'Université de Strasbourg *. Les organisateurs avaient l'intention de dénoncer "la précarité, la déshumanisation du monde universitaire" et de manifester leur solidarité avec l'étudiant de Lyon.

Dans leur déclaration appelant à des manifestations, les organisateurs indiquent qu '"un étudiant et militant de l'organisation syndicale Solidaires étudiant.es s'est immolé par le feu le vendredi 8 novembre devant la CROUS de Lyon. donner à son geste une dimension politique forte qui interpelle le gouvernement et suscite une émotion considérable dans l'ensemble de la communauté universitaire et au-delà: les conditions d'étude et la vie des étudiants se sont considérablement dégradées ces dernières années et cette situation n'est plus acceptable ".

(*) CNT-STP 67, DICENSUS, FO ESR 67, SES-CGT, SNTRS-CGT, SNASUB-FSU, SNCF-FSU, SNESUP-FSU, Solidarité étudiante.es.s Alsace, Sud Education Alsace