482 km/h prometteurs mais sans airbags ! Hennessey livre le premier Venom F5

482 km/h prometteurs mais sans airbags !  Hennessey livre le premier Venom F5

Hypersport né outre-Atlantique, le constructeur nord-américain Hennessey Performance vient d’annoncer la livraison du premier exemplaire du Venom F5. Un bolide impressionnant enduit de Jaune Mojave, mais surtout, avec un impressionnant V8 biturbo de 6,6 litres de 912 ch… pas d’airbags !

Annoncé, toujours sous forme de concept, il y a environ quatre ans, celui qui était présenté, dès le départ, comme un candidat potentiel aux hypersports les plus rapides du monde, le Hennessey Venom F5 a fini par dévoiler ses formes définitives, pour la production, en décembre. 2020 .

Pourtant, près de deux ans plus tard, le texan Hennessey Performance annonce la livraison de la première des 24 unités d’une proposition dont le prix démarre au-dessus de 1,8 million d’euros !

Le Venom F5 dans son passage par le dernier The Quail
Le Venom F5 dans son passage par le dernier The Quail

L’annonce de la livraison du premier Venom F5 au propriétaire certainement heureux, dont le nom n’a toutefois pas été révélé, a été faite par Hennessey Performance, via sa page Twitter officielle, avec la promesse, d’ailleurs, de plus « des nouvelles importantes », en les temps à venir.

Quant au Venom F5 #1, il affiche un jaune Mojave resplendissant comme couleur extérieure, bien que l’aspect le plus curieux ne soit pas celui-là. Mais oui, le fait que la voiture n’ait pas d’airbag !

Pour justifier cette option par le constructeur, le fait que cette Venom F5 ne soit pas homologuée pour la conduite quotidienne, mais uniquement comme véhicule d’exposition. Ce qui, aux États-Unis, signifie que les propriétaires ne peuvent pas conduire plus de 2 500 miles (un peu plus de 4 000 kilomètres) par an.

Objectif : 500 km/h

Malgré cette condition qui, il faut le dire, n’a pas pour autant empêché les 24 unités d’être toutes vendues, la vérité est que Hennessey Performance n’a pas lésiné sur les promesses, en termes d’acomptes. Assurant, pratiquement dès le départ, que le Venom F5 serait non seulement capable de franchir la barre des 300 mph, synonyme de 482,80 km/h, mais aussi assumer l’objectif d’atteindre 500 km/h !

Le Hennessey Venom F5 dans les tests de vitesse
Le Hennessey Venom F5 dans les tests de vitesse

Cependant, la réalité est que, jusqu’à présent, la voiture hypersportive américaine n’a pas mieux réussi que les 200 mph, soit 321,86 km/h, un résultat obtenu en début d’année, lors des tests aérodynamiques de validation du V8 6,6 litres bicylindre. -turbo, avec une puissance fixée à 912 ch. Ce qui, rappelez-vous, n’est que la moitié de ce que Hennessey Performance a promis pour le modèle – une puissance maximale de 1 842 ch.

En tout cas, cette Venom F5 s’annonce tout sauf une hyper-sportive pour conducteurs inexpérimentés, puisque, même loin de telles valeurs, le modèle garantit déjà un couple de l’ordre de 1 617 Nm, envoyé exclusivement aux roues arrière. Avec Hennessey promettant toujours une accélération peu moins que brutale, fixée à 2,6 secondes pour le démarrage jusqu’à 100 km/h ; à partir de 4,7 s, jusqu’à 200 km/h ; à partir de 8,4 s, jusqu’à 300 km ; et, enfin, de 15,5s, jusqu’à 400 km/h.

Présence déjà assurée au Petersen Museum

En revanche, et bien qu’encore loin de ces valeurs, la marque vient de montrer un autre exemplaire de ce Venom F5, destiné au Petersen Museum de Los Angeles. Dans ce cas, agrémenté d’un Silver Lausanne, avec une bande patriotique bleu, blanc et rouge au centre du capot.

Le Venom F5 qui est allé directement au Petersen Museum
Le Venom F5 qui est allé directement au Petersen Museum