11 de plus qu’en 2020. La campagne « Voyagez sans hâte » se termine avec 17 morts

11 de plus qu'en 2020. La campagne "Voyagez sans hâte" se termine avec 17 morts

Les chiffres devraient vous inquiéter. Organisée du 10 au 16 août, sur les routes nationales, la campagne de sécurité routière « Voyagez sans hâte » a fait 2 535 accidents, qui ont fait 17 morts, 60 blessés graves et 863 blessés légers. Bref, une augmentation significative par rapport à 2020…

Menée par l’Autorité nationale de sécurité routière (ANSR), la Garde nationale républicaine (GNR) et la Police de sécurité publique (PSP), cette campagne de sécurité routière qui, il faut le préciser, ne concerne que 10 jours de ce qu’elle est. mois de vacances par excellence pour les Français, finit ainsi par révéler des chiffres tragiques, qui repartirent à la hausse.

Selon les données maintenant publiées et en comparaison avec la même période de 2020, il y a eu 415 accidents de plus, 11 décès de plus, 19 blessés graves et 184 blessés de plus, au cours des six jours de la campagne « Voyagez sans hâte ».

11 de plus quen 2020 La campagne Voyagez sans hate

Dans un communiqué diffusé ce mardi, l’ANSR révèle également que, durant la période considérée, 2 646 373 véhicules ont été inspectés au radar, et, parmi eux, 23 048 excès de vitesse.

Au cours de la campagne, 520 conducteurs et passagers ont été sensibilisés aux dangers, notamment les excès de vitesse. Et cela reste l’une des principales causes d’accidents sur les routes nationales.

Rappelons que la campagne de sécurité routière « Voyagez sans hâte » est inscrite dans le Plan national de contrôle 2021.